jeudi 23 mai 2024

Ligue des Champions : pourquoi Manchester City est favori face au Real Madrid

REAL MADRID - MANCHESTER CITY (21H)

À lire

REAL MADRID – MANCHESTER CITY (21H)

Budget, effectifs, défense, attaque… Nous avons décrypté le duel entre le Real Madrid et Manchester City. Résultat : avantage aux Anglais.

Gardien de but : place aux n°2

En l’absence de Thibault Courtois, Manchester City a l’avantage avec le Brésilien Ederson. Mais ce dernier revient de blessure et ne sera pas aligné par Pep Guardiola. Ce sont donc les deux remplaçants, Andriy Lunin pour le Real Madrid et Stefen Ortega pour City, qui seront dans les buts. Très léger avantage tout de même pour le l’Allemand de Manchester face à l’Ukrainien du Real. 

Défense : les Espagnols légèrement au dessus

Manchester City a encaissé 10 buts de plus que le Real Madrid en championnat. Une nette différence, même si les Madrilènes comptent un match de moins. Les Espagnols sont toutefois légèrement diminué avec la grave blessure d’Alaba, forfait pour la saison, mais sont rassurants dans l’axe, avec une très solide paire Rüdiger – Miltao, ou Nacho. A City, le trio Gvardiol – Diaz – Stones est aussi très efficace, mais se découvre un peu plus. L’absence de Walker dans le couloir droit est préjudiciable. On donnera un léger avantage aux Espagnols. 

Milieu de terrain : la grande force des Anglais

C’est la grande force de Manchester City. Avec Rodri en patron, Stones qui s’intercale souvent,  De Bruyne, passeur en or pour Haaland, ou encore Bernardo Silva et Phil Foden dont on ne sait pas vraiment s’ils sont milieux ou ailiers. En face, le Real présente aussi du solide, avec Valverde, Kroos, Tchouameni et Camavinga, mais c’est nettement un ton en dessous. C’est d’ailleurs précisément dans ce domaine que les Anglais peuvent s’imposer.

Attaque : City peut faire mal

Vinicius Jr., Rodrigo et Bellingham d’un côté, Haaland, Grealish, Dodu, plus Foden et Bernardo Silva quand ils sont positionnés plus haut, de l’autre… On a les deux plus grandes puissances offensives d’Europe (devant le PSG) réunies. Toutefois, ce sont les Anglais qui marquent plus dans leur championnat (71 buts contre 66 pour le Real avec un match de plus). Si le trio De Bruyne – Haaland – Silva est en forme, il faudra une masterclass du trio Vinicus Jr. – Bellingham – Rodrygo. 

Résultat : excepté dans le domaine défensif (et encore, l’absence d’Alaba fait mal), le Real Madrid est dominé dans tous les secteurs de jeu. Une analyse qui fait des Anglais les favoris de ce passionnant quart de finale, même si les Madrilènes ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi