samedi 8 octobre 2022

Ligue des Nations : deux matchs loin de compter pour du beurre

À lire

Classement FIFA, Coupe du Monde, finances… Les enjeux des deux matchs de Ligue des Nations sont multiples. Explications.

Contrairement à ce que Thibaut Courtois (toujours lucide dans l’analyse des défaites de la Belgique…) a laissé entendre, les matchs de ce dimanche ont un véritable enjeu. Si la compétition reste mineure (on ne rappellera jamais assez qu’elle a été conçue pour rendre les matchs amicaux plus attractifs), en revanche, la finale (France – Espagne à 20h45), comme le match pour la troisième place (Italie – Belgique à 15h) peuvent avoir de lourdes conséquences sur le classement mondial des équipes, tout en ayant un impact non négligeable sur leur porte-monnaie.

Un classement mondial chamboulé

En s’inclinant contre les Bleus jeudi, les Belges ont perdu 14 points au classement, passant de 1832 à 1818 pts. Le Brésil, qui poursuit son sans faute dans les éliminatoire du mondial (zone AMSUD) en a gagné 5 et compte désormais 1816,73 points. De son côté, la France, quatrième avant le match contre la Belgique (1754,31 points) en a gagné 14 et, avec un total de 1768 points, est passé devant l’Angleterre (1755,44 pts).

Si les Belges s’inclinent face à l’Italie demain, ils perdront encore au minimum 14 points et risquent de voir le Brésil leur passer devant, en cas de victoire en Colombie (le 10 à 23h30).

En battant l’Espagne, les Bleus prendront 11 points et consolideront leur troisième place, pendant que l’Angleterre, qui s’est imposé en Andorre hier soir,  et qui recevra la Hongrie, en marquera forcément moins.

Des conséquences financières

Le vainqueur de la Ligue Europa empochera au total 10,5 millions d’euros : 2,25 millions d’euros de participation à la Ligue des Nations + 2,25 millions pour être arrivé en tête de leur poule + 6 millions en cas de succès (4,5 millions en cas de défaite en finale). Le troisième percevra 3,5 millions d’euros, contre 2,5 millions pour le quatrième. La victoire en finale permettra donc de gagner 1,5 million de plus, pour 1 million au vainqueur du match pour la troisième place.

Une qualification pour la Coupe du Monde assurée

Enfin, dernier aspect important, mais qui concerne uniquement la finale : le vainqueur sera sur de participer à la Coupe du Monde au Qatar. S’il ne parvient pas à se qualifier par la phase de poules, il sera repêché. Ce qui peut aider les Espagnols, loin d’être certains de terminer en tête de leur groupe (seuls les premiers de poule sont certains d’être qualifiés), qu’ils dominent avec un point de plus que la Suède, mais aussi un match joué en plus.

> Le programme :

Italie – Belgique (15h)

France – Espagne (20h45)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi