jeudi 25 avril 2024

Crise à l’OM : Gennaro Gattuso dans le déni

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

SHAKHTAR DONETSK – OM (18H45)

Si l’année 2024 a commencé de la pire des façons et que l’OM pourrait s’enfoncer dans une crise profonde en cas d’élimination, il reste le grand favori de ce match de barrage. Mais il n’a pas le droit à l’erreur.

Même si le Shakhtar reste un habitué des coupes d’Europe, l’équipe de 2024, fortement handicapé par la guerre entre l’Ukraine et la Russie, n’a plus grand chose à voir. Souvent brillant grâce à ses Brésiliens, le Shakhtar n’a quasiment plus de joueurs étrangers sans ses rangs. Mais les Marseillais devront se méfier : l’équipe de Marino Pusic est capable de coups d’éclat, comme sa victoire contre le Barça, en phase de poule de la Ligue des Champions. Les Ukrainiens doivent leur 3ème place de la poule grâce à ce succès, mais surtout grâce à leurs deux victoires sur Antwerp (3-2 en Belgique et 1-0 en Allemagne, où ils ont trouvé refuge pour les match de coupe d’Europe). 

Le TOP 4 de Ligue 1 s’éloigne, Gattuso avec

Alors que le TOP 4, objectif prioritaire du début de saison, est très fortement menacé (l’OM est 8ème, à 7 points de Brest, 4ème, et 5 points de Lens, 6ème), la Ligue Europa reste quasiment la seule bouteille d’oxygène des Phocéens. Alors que les Olympiens se sont envolés pour Hambourg sans Rongier, Veretout, mais sans Sarr non plus (suspendu), ni Gueye, ce dernier n’étant pas inscrit sur la liste de l’UEFA. Tout comme Onana et Garçia. En revanche, Gennaro Gattuso enregistre les retours de Mbemba (battu dans le match pour la 3ème place de la CAN, samedi avec la RD Congo) et Kondogbia, de retour de blessure. 

Alors que les supporters sont de plus en plus nombreux à souhaiter le départ de l’entraîneur italien, dont le contrat s’arrête en juin, mais qui sera prolongé d’une saison en cas de qualification pour la Ligue des Champions, une contreperformance en Allemagne aura des conséquences très lourdes sur la suite de la saison, quelques jours avant un déplacement à Brest en Ligue 1 (dimanche, 20h45). A tel point qu’il est difficile d’évoquer un match sans l’autre. 

Gennaro Gattuso, lui, donne l’impression d’être dans le déni. « Il y a des moments où on ne fait pas de résultats et où l’équipe n’est pas vivante mais là, ce n’est pas notre cas », estime l’entraîneur italien. « On est dans une crise de résultats mais on n’est pas dans une crise de jeu, on a des occasions ». Une façon de se déresponsabiliser ? 

4 matchs en 10 jours !

C’est un véritable marathon qu’entament les Marseillais en Allemagne. Entre le 15 et le 25 février, les joueurs de Gennaro Gattuso vont jouer pas moins de 4 matchs !

Jeudi 15 février (Ligue Europa)

Shakhtar Donetsk – OM (à Hambourg, ALL., 18H45)

Dimanche 18 février (22ème journée de Ligue 1) :

Brest – OM (20H45)

Jeudi 22 février (Ligue Europa)

OM – Shakhtar Donetsk (21H)

Dimanche 25 février (23ème journée de Ligue 1)

OM - Montpellier (20H45)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi