jeudi 23 mai 2024

Lille – Chelsea : s’inspirer des Verts pour faire un immense exploit

Lille - Chelsea (21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

C’est un immense exploit que Lille doit réaliser pour passer en quart de finale. Battus 2-0 à l’aller, Yilmaz et ses coéquipiers doivent d’abord marquer deux buts de plus que Chelsea, pour espérer se qualifier.

Marquer au moins deux buts à Chelsea, sans en encaisser : ce sera le premier défi du LOSC ce soir. Et pas des moindres ! Les Anglais n’ont jamais perdu un match par deux buts d’écart cette saison.

Le deuxième défi : garder sa cage inviolée. Car si le but à l’extérieur ne compte plus double, cela signifiera quand même qu’il faut marquer encore plus pour espérer au minimum la prolongation.

L’ampleur de la tâche est immense, tant les Blues de Thomas Tuchel, sont hermétiques défensivement. Et tant le LOSC manque d’efficacité en attaque.

Face à Chelsea, Jonathan David et ses partenaires n’auront pas 10 occasions. Il faudra faire grimper le taux d’efficacité, en sachant que les Londoniens n’ont aucune raison de se livrer.

Lille, habitué des surprises

Habitué à être où on ne l’attend pas (champion la saison dernière, vainqueur du Trophée des Champions en août, premier de son groupe, en Ligue de Champions…), Lille aime surprendre. « Être dans cette situation nous va bien », a d’ailleurs estimé Benjamin André en conférence de presse. « A nous de montrer que nous ne sommes pas là par hasard ».

Les mots sont bien choisis. Parce que ce match, qui appelle chaque lillois à devenir un héros, ne devra rien au hasard. Bien sûr, sur le papier, il y a plusieurs classes d’écart entre Chelsea et Lille, mais l’histoire des Coupes d’Europe est garnie d’exploits incroyables, de clubs qui ont bravé les statistiques et les aprioris pour écrire leur légende. A l’image de celle des Verts des années soixante-dix, née dans la fournaise du chaudron, le 3 mars 1976.

Lille – Chelsea et Sain-t-Etienne – Kiev (76), même combat

Comme Lille, Saint-Etienne s’était inclinés 0-2 à l’aller, à Kiev face à l’une des meilleures équipes européennes du moment. Les Verts s’étaient finalement imposés 3-0, en passant par la prolongation, au terme d’un match qui fait date.

Aucun des joueurs alignés par Jocelyn Gourvennec ce soir n’était né. Mais peu importe, si Saint-Etienne l’a fait, les Dogues peuvent le faire. Peut-être en reprenant à leur compte la tactique du « bordel organisé » (aperçu à l’OM en début de saison, ou plus régulièrement à l’époque de Marcelo Bielsa), sans aucun doute en faisant appel au « dépassement de fonction », qui peut renverser des montagnes, mais aussi s’avérer très dangereuse.

Ce soir, les Lillois vont être sur un fil. Ils vont devoir prendre des risques dès le coup d’envoi pour ne pas avoir de regrets. En espérant être dans un grand jour. Ceux qui permettent de remporter les grandes batailles.

> Les équipes officielles

Lille : Jardim – Celik, Fonte, Botman, Djalo – André, Xeka, Bamba, Gudmundsson – Yilmaz, David

Chelsea : Mendy – Christensen, T. Silva, Rüdiger – Azpilicutea, Jorginho, Kanté, Kovacic, Alonso – Pulisic, Havertz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi