jeudi 29 septembre 2022

Lille : grosse pression sur Jocelyn Gourvennec avant une semaine capitale

À lire

A peine cinq journées de Ligue 1 ont eu lieu et Jocelyn Gourvennec a déjà une épée de Damoclès au dessus de la tête. Lille, qui aborde une semaine décisive, n’a pas intérêt à se manquer…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le LOSC n’aborde pas de la meilleure des façons son entrée en Ligue des Champions. Si tout avait bien commencé avec une victoire heureuse dans le Trophée des Champions, face à un PSG bis, les débuts en Ligue 1 ont vite tout compliqué.

Non seulement les Dogues n’ont remporté qu’un seul de leurs cinq premiers matchs, mais les deux défaites concédées ne passent pas. Un 0-4 cinglant face à Nice sur sa pelouse, avant de s’incliner vendredi, sans donner l’impression de combattre, à Lorient (1-2).

Les doutes (pour ne pas dire plus) engendrés par la nomination de Gourvennec pour succéder à Galtier, atténués par la victoire de Tel Aviv sont revenus pour mettre la pression sur l’ancien coach de Guingamp et  Bordeaux.

D’abord le chaud puis le froid et le très froid…

Alors que l’on prédisait les pires difficultés pour les Lillois sur la scène européenne, la composition du groupe (FC Séville, Wolfsburg et Salzbourg) a laissé entrevoir la possibilité de se qualifier, au minimum pour la Ligue Europa.

Comme le club a subi moins de départs qu’attendus, les supporters pouvaient être optimistes pour la saison européenne des Nordistes…

Au delà de la forme plus que moyenne de leur équipe, celle de l’adversaire du premier match de la compétition mardi, a de quoi inquiéter. Wolfsburg est tout simplement en tête de la Bundesliga, avec quatre victoires en quatre matchs.

Une défaite en match d’ouverture, en plus à domicile, aurait le plus mauvais effet, qui plus est, quatre jours avant de jouer le derby à Bollaert (samedi 18 à 17h).

Jocelyn Gourvennec survivra-t-il à une semaine à deux défaites ? Rien n’est moins sûr…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi