mercredi 5 octobre 2022

Lille – Lens : Gaël Kakuta rêve de son premier but

Lens - Lille (17h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

L’ancien grand espoir du football français a dû attendre longtemps avant de devenir enfin le patron dans un club de l’élite. C’est le cas à Lens, même si cette saison, le franco-congolais est toujours à la recherche de son efficacité.

Douze ans de carrière, douze clubs (dont certains plusieurs fois) et six transferts (pour un montant total de 21,12 millions d’euros). Alors qu’il a fêté ses trente ans en juin dernier, Gaël Kakuta a une carrière plutôt mouvementée.

Retour à Lens, 21 ans après

Avec comme symbole ses débuts professionnel au RC Lens à l’âge de 29 ans, 21 ans après avoir porté le maillot du club nordiste chez les jeunes. Pour la petite histoire, c’est même à Lille (dans le petit club de l’US Lille-Moulins) que le joueur né… à Lille, a tapé dans ses premiers ballons !

Parti à Chelsea à l’âge de 16 ans, affublé de l’étiquette de « grand espoir du football français », il attendra donc treize ans pour retrouver le RC Lens.

Entre temps, quasiment toutes ses expériences au plus haut niveau ont été compliquées, pour ne pas parler d’échecs. En dehors d’une belle saison au Rayo Vallecano (2014/2015), avec cinq buts en trente-cinq apparitions.

De déception en déception, de prêts en prêts, c’est à Amiens, lors de la saison 2018/2019 qu’il commence à avoir de l’importance dans un effectif, avant de voir le Covid précipiter l’arrêt de la saison et la descente des Picards en Ligue 2.

Gael Kakuta : « Marquer, ce sera un beau moment de joie » 

Le destin l’a donc renvoyé vers le club de son enfance. Celui qu’il avait quitté avec des regrets en 2007 pour rejoindre Chelsea ne manquera pas l’occasion de s’imposer comme un leader de jeu.

Avec 11 buts et 5 passes décisives, Kakuta sera un des principaux artisans de la belle saison des Nordistes, longtemps à la lutte pour l’Europe et qui finiront finalement septièmes.

Les Lensois remettent ça cette saison avec une entame très prometteuse qui leur vaut d’être cinquièmes avant le derby, quatre points devant leur voisin. Pour l’instant, l’international Congolais a toutefois un manque : il n’a pas encore marqué ni offert de passe décisive. « Ça va arriver. Je reste concentré sur l’objectif collectif, les statistiques ça viendra par la suite », confiait-il à nos confrères de La voix du Nord, donnant la priorité à l’équipe.

Même s’il avoue qu’un but à Bollaert lui procurerait une joie intense. « J’ai hâte de partager un but avec le public, c’est une chose que j’attends. Mais ça va arriver, je continue à me donner à fond. Ce sera un beau moment de joie ». 

Alors imaginez si cela arrive dans le derby ? Après avoir été humiliés la saison dernière (0-4 à Lille et 0-3 à Lens), un but cette après-midi contre le Champion de France aurait une saveur encore plus exceptionnelle.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi