jeudi 23 septembre 2021

Lille – Wolfsburg : ça passe ou ça casse !

Lille - Wolfsburg (21h)

À lire

Pascal Auchet
Journaliste

Mal parti en championnat, le LOSC reçoit Wolfsburg, pour son entrée en Ligue des Champions. Un match qui peut relancer les Dogues ou les enfoncer encore un peu plus, avec sans doute de lourdes conséquences…

Alors que le début de saison est compliqué pour les Dogues, qui pointent à la 10ème place au classement (une seule victoire en cinq matchs), la Ligue des Champions n’arrive pas au bon moment. A moins justement qu’elle ne permette de créer ce déclic qui lancerait la saison des Champions de France. Inutile de dire que Jocelyn Gourvennec mise sur la deuxième hypothèse.

Comment Lille aborde-t-il ce match qui paraît quand même déséquilibré sur le papier ?

C’est une équipe qui a terminé quatrième la saison dernière et qui fait un très gros début de saison (ndlr : Wolfsburg  gagné ses quatre premiers matchs et occupe la tête de la Bundesliga). Ils sont dans la continuité, c’est une très bonne équipe. Nous, on voudra répondre présent, on veut être à la hauteur de l’évènement.

Jocelyn Gourvennec : « Au LOSC, il y a une obligation de résultat »

Selon vous qu’elle est la clé du match ?

Par rapport à nos matches contre Saint-Etienne (1-1) et Montpellier (2-1), on a eu le sentiment de faire machine arrière sur le plan de l’équilibre à Lorient, et c’est embêtant.

Face aux Allemands, nous devrons être « calé » tactiquement et hausser le niveau athlétique. Il faudra courir au moins autant que Wolfsburg. Il ne faudra pas calculer. Il faudra hausser le niveau, dans la concentration surtout.

Pensez-vous que Lille peut faire mieux que terminer troisième du groupe, dans le meilleur des cas ?

On veut d’abord jouer ce match-là et répondre présent. On veut être au rendez-vous. Le résultat, de ce match et du classement final de la poule, sera la conséquence de ce qu’on aura bien fait.

D’un point ce vue personnel, le début de saison vous met la pression avant ce match. Si ça se passe mal, il pourrait y avoir des conséquences…

La pression de l’environnement ne sera jamais aussi forte que celle que je m’impose. Au LOSC, il y a une obligation de résultat. O travaille pour.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img