samedi 28 janvier 2023

L’OL en perdition : reculer, pour mieux… couler ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Il y a moins de 8 mois, Jean-Michel Aulas promettait le renouveau de l’OL à travers la formation. Aujourd’hui, c’est un joueur de 33 ans, qui revient, 10 ans après, pour tenter de sauver un club en train de couler.

C’était le 10 mai dernier. Au lendemain d’une défaite contre Metz, Jean-Michel Aulas publiait une lettre ouverte et faisait son mea-culpa. « Nous avons trébuché, mais surtout nous sommes en train de nous relever, nous avons appris et nous sommes plus que jamais debout, encore plus solides si vous êtes avec nous », expliquait le président de l’OL, en s’adressant aux supporters. « Nous devons faire face à nos erreurs pour ne plus les reproduire, sans nous cacher ou nous trouver des excuses ».

Dans le message envoyé aux fans, Jean-Michel Aulas promettait des jours meilleurs. « Je tiens aussi à vous rassurer et rappeler que tout ne se joue pas sur une seule saison, quand on est une institution aussi solide que la nôtre », assurait le président d’un club, privé de toutes compétitions européennes, et qui allait connaître sa troisième saison de suite sans jouer la Ligue des Champions. « Rappelez-vous les échecs et reconstructions du Milan AC, de l’Inter Milan, de la Juventus ou de l’Atlético. (…) L’erreur à commettre serait de brûler ce que nous avons adoré pour mieux réduire en cendres ce qui est notre histoire, mais aussi notre ambition ».

Laurent Blanc n’est pas d’accord avec Jean-Michel Aulas !

Et à JMA de donner les raisons d’espérer le renouveau du club : « Nous souhaitons que l’ADN de la formation lyonnaise soit le maître mot de l’avenir ».

Sauf que, moins de huit mois plus tard, ce beau discours fait un flop retentissant. L’OL va encore moins bien. Les Gones sont 8èmes, avec 24 points, soit un de moins que la saison dernière à la même époque. Pire encore : en 2021, les hommes d’Aulas étaient à 4 points du podium après 17 journées, ils pourraient être à 10 points de la troisième place ce soir !

Mais le plus inquiétant se trouve dans le discours de Laurent Blanc. « Si vous pensez que les jeunes sont le renouveau de Lyon, peut-être que vous avez raison, mais je ne suis pas de cet avis », a expliqué Blanc après la défaite face à Clermont (0-1, 17ème journée).

La position du successeur de Peter Bosz tranche avec les promesses de son président, et amène forcément à une réflexion : l’ancien coach du PSG est-il l’homme de la situation ? Celui qui peut faire progresser les Lukeba, Dimandé, Kumbedi et autre Barcola, sans oublier Cherki, dont la sortie en cours de match reste un grand mystère…

Le constat est terrible : pour retrouver espoir de jours meilleurs et « tenter » (on dit bien « tenter ») de ramener de la bonne humeur dans les travées du Groupama Stadium, particulièrement triste dimanche, l’OL est obligé de rapatrier un ancien du club, qui va sur ses 34 ans. Dejan Lovren revient au club, 10 ans après. Un sacré retour de bâton pour Aulas !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi