lundi 27 mai 2024

L’OM à Lens sous pression et en regardant derrière

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Affaibli par ses mauvaises performances au Vélodrome, l’OM voit une orde de poursuivants revenir. Une contreperformance dans le nord pourrait mettre les Marseillais en danger pour le podium.

Il faut remonter au dimanche 3 octobre (9ème journée), pour retrouver la dernière défaite de l’OM à l’extérieur. C’était à Lille (2-0), une rencontre présentée comme « la pire de la saison », par Jorge Sampaoli.

Depuis ce crash, les Olympiens, troisième au classement des équipes à l’extérieur (derrière Nice et le PSG), ont pris 13 points sur 15 lors de leurs cinq derniers déplacements.

En dehors de Monaco (1-1), tous les adversaires de l’OM se sont inclinés : Clermont, Nantes, Strasbourg et Bordeaux (dans l’ordre) se sont heurtés à la solidité de la défense olympienne (5 buts encaissés en 9 matchs, la plus performante de Ligue 1, à égalité avec Nice) et ont fini par craquer. Mieux : au cours de ses cinq derniers déplacements en France, les Marseillais n’ont pas encaissé le moindre but !

Seul le PSG a fait mieux que Lens à domicile

Mais Jorge Sampaoli se souvient du match aller (défaite 3-2 au Vélodrome), et ça lui gâche son optimisme. «  Cela va être très intéressant de voir comment on va jouer face à cette équipe de Lens qui fait un pressing très haut dans le camp adverse. Elle ne laisse jamais jouer son adversaire. Donc, ce sera intéressant de voir ce que nous avons appris du match aller », explique l’entraîneur argentin. « On y avait vu beaucoup de transitions et Lens avait été meilleur que nous dans ce domaine. Donc, il faudra voir si l’équipe est plus mûre à présent ». 

Une chose est sûre : la situation de l’OM a été fragilisée par une succession de mauvaises performances à domicile (2 points pris sur ses 3 derniers matchs au Vélodrome) et les concurrents sont en train de se réveiller.

L’OM sous la menace

En cas de défaite dans le nord, les Marseillais prendraient le risque de voir un peloton (composé de Strasbourg, Rennes, Monaco, Lens et même Lille) fondre sur eux. Sans parler de Lyon, qui aura l’occasion de revenir à 3 points, en gagnant l’Olympico, à rejouer le 1er ou le 10 février.

« On va essayer de les faire reculer », prévient Sampaoli, qui a son plan pour contrarier les Lensois sur leur pelouse. Là-même où ils ont déjà perdu 11 points depuis le début de saison (en 10 matchs).

Mais attention, si les hommes de Franck Haise ont concédé quatre nuls sur leur terrain, ils n’ont perdu qu’un seul match. Seul le PSG, invaincu au Parc, a fait mieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi