jeudi 25 février 2021

L’OM actif, le PSG passif : ce qu’il faut retenir d’un mercato très calme

À lire

Christophe Galtier : « Se livrer, sans aucune retenue, de manière insouciante »

C’est une équipe de Lille déterminée qui va tenter de renverser l’Ajax à Amsterdam après la défaite à Lille...

Lionel Maltese (chercheur) : « L’OM, plus qu’une passion, une religion »

Le chercheur marseillais en économie et management, Lionel Maltese décrypte les valeurs qui accompagnent l'OM, celles qui le définissent...

Média : la chaine TELEFOOT a remboursé ses abonnés

Comme promis, la chaine Télefoot a régularisé ses comptes en remboursant les abonnés après l'arrêt de la diffusion des...

Le mercato a fermé ses portes cette nuit avec finalement très peu de transferts de dernière minute. Situation économique oblige, les clubs français se sont montrés raisonnable, avec beaucoup de prêts. Ce qu’il faut retenir de ce mois de janvier.

L’OM, le plus actif

Avec 6 départs (Mitroglou, Strootman, Aké, Sanson, Radonjic et Chabrolle) et 4 arrivées (Milik, Lirola, Ntcham et le jeune Tongya), l’OM a été le club de Ligue 1 le plus actif sur le marché des transferts. Avec trois joueurs (Arkadiusz Milik, Pol Lirola et l’ancien international espoir français Olivier Ntcham) qui devraient tirer l’équipe vers le haut. Trois prêts que les Olympiens pourront transformer en transfert définitif dans les prochains mois. Pour Milik, l’option d’achat est obligatoire mais tout à fait raisonnable puisque le Polonais a été valorisé à 10 millions d’euros par le Napoli qui a pris soin de le faire prolonger juste avant son départ pour la France. 

Alors que seul Morgan Sanson a quitté le club parmi les titulaires (même si Radonjic jouait de plus en plmus), on peut considérer que les Marseillais ont bien négocier le moins de janvier. 

Monaco le plus dépensier

Avec Krépin Diatta, acheté 16 millions d’euros au Club Bruges (Belgique), Monaco est le club de Ligue 1 qui s’est montré le plus dépensier lors de ce mercato. Le tout sur un seul joueur, même si les Monégasques ont obtenu la possibilité de payer le transferts en cinq versements étalés sur les cinq prochaines années.

Ils ne sont pas partis

ils ne sont pas partis et quitteront donc leur club gratuitement au mois de juin s’ils ne prolongent pas d’ici là. C’est le cas de Draxler (PSG), Thauvin (OM), Depay (Lyon) ou encore Ben Arfa (Bordeaux), Amavi (OM) et Sabaly (Bordeaux) pour les plus connus. Di Maria et Bernat (PSG) eux aussi en fin de contrat, sont proches d’une prolongation.

Ils ne sont pas venus

Ils étaient attendus, ils ne sont pas venus : de Mostafa (Zamalek, Egypte) à Dele Alli (Tottenham, Angleterre), longtemps espérés à Saint-Etienne ou au PSG, en passant par Fulgini (suivi par l’OM et bloqué par Angers), la situation économique en Ligue 1 a mis un frein à de nombreux transferts. 

Niang choisit de rester

Annoncé sur le départ depuis le mois de septembre, Mbaye Niang a décidé de rester à Rennes au moins jus’à la fin de la saison. Suivi par des clubs du Golf, demandé par le Genoa et l’Udinese en Italie, relancé par Saint-Etienne en Ligue 1, l’international sénégalais a choisi de rester en Bretagne pour y retrouver sa place. Quelque chose nous dit que c’est une bonne affaire pour l’équipe de Julien Stephan… 

Camavinga n’a pas encore quitté Rennes

C’est une petite bombe qu’Eduardo Camavinga a lâché en plein mercato. Interrogé sur son envie de prolonger à Rennes, le prodige de 18 ans a dit « oui » avec le sourire, avant d’en dire un peu plus. « Il y a des négociations, après, pour parler de ça, il y a mon père (sourire), a-t-il ajouté. Il y a une réflexion sur tout. » Avant de préciser : « C’est vous qui me voyez partir. Moi, pour l’instant, je suis 100 % concentré sur le club. » Pas sûr que ces déclarations ont été appréciées du côté du Real Madrid. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

À lire aussi

vulputate, odio commodo accumsan Sed velit, risus. dictum sem, ut in