jeudi 25 avril 2024

OM : Alvaro Gonzalez divise le club

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Avant même que le marché des transferts n’ouvre ses portes, un premier dossier provoque déjà la discorde au sein de l’OM : l’avenir d’Alvaro Gonzalez. Pas emballé par le profil du joueur, toutefois précieux par son état d’esprit, Jorge Sampaoli ne compte pas miser sur lui, alors que Pablo Longoria veut le prolonger. Les supporters, eux, sont dubitatifs.

Alors que l’été s’annonce très actif à l’OM sur le front des transferts, il ne manquera pas d’être sujet à de nombreuses controverses. Faut-il prolonger Thauvin ? laisser partir Milik ? garder Kamara absolument ? trouver dès maintenant le successeur de Mandanda ? Et Amavi, Sakaï…

Avant de penser à recruter, la gestion des joueurs encore sous contrat au moins jusqu’en juin fait déjà l’objet de désaccords entre la direction, Jorge Sampaoli et les supporters…

Alvaro n’est pas “Sampaoli compatible”

Depuis ces derniers jours, c’st la rumeur de la prolongation d’Alvaro Gonzalez qui divise. Agé de 31 ans, l’Espagnol est encore sous contrat jusqu’en 2023 mais Pablo Longoria envisage de le faire prolonger. Une décision très étonnante, quand on sait que le défenseur que l’on peut qualifier de « rustique » n’a pas franchement le profil du joueur adapté à la façon de jouer de Sampaoli qui veut que son équipe joue haut, ce qui nécessite une confiance totale à son arrière-garde dans les duels un contre un. Mais aussi une relance propre pour être le premier organisateur du jeu.

Le problème, c’est que Kamara et Caleta-Car sont annoncés sur  le départ, alors que l’OM va devoir sortir 15 millions d’euros pour lever l’option d’achat de Balerdi. Prêté par le Borussia Dortmund, le défenseur argentin de 21 ans, est beaucoup plus « Sampaoli compatible » que l’ancien de Villarreal. Mais il coute 15 millions…

Longoria essaye de convaincre Sampaoli

Devenu le chouchou des supporters, Alvaro Gonzalez est aussi un des joueurs essentiels du vestiaire où son apport envers les jeunes joueurs (notamment Balerdi justement, qui parle la même langue) est très important. Selon nos informations c’est justement un des éléments de discussion entre Longoria et Sampaoli.

Mais en voulant prolonger le contrat d’Alvaro, Longoria cherche surtout à diminuer son salaire (environ 240 000 euros/mois), comme cela a été fait avec Mandanda et Payet. Une stratégie qui laisse toutefois dubitatif. Chez les observateurs mais aussi chez certains supporters qui comprennent mal une éventuelle prolongation de l’Espagnol et qui la perçoive comme un manque d’ambition.

Alors qu’il n’est pas amené à jouer un rôle essentiel (sur le terrain) dans le projet de Sampaoli, quel est l’intérêt de garder Alvaro Gonzalez encore trois ou quatre ans ? Certes, l’Espagnol est devenu un véritable taulier, mais les ambitions de l’OM ne méritent-t-elles pas mieux ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi