lundi 24 juin 2024

Lucien Favre à Nice (2016/2018), ça a donné quoi ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Resté deux saisons sur le banc de l’OGC Nice, Lucien Favre a laissé un excellent souvenir. Exceptionnels la première saison, les résultats ont pourtant été moins bons lors de la deuxième.

Au total, entre 2016 et 2018, l’entraîneur suisse a dirigé 99 rencontres, remporté 42 matchs pour 33 défaites (soit 42,42% de succès). Paradoxalement, c’est une de ses pires statistiques de sa carrière. La pire même, depuis son départ du Servette de Genève, en 2002.

C’est avec le Borussia Dortmund, entre 2018 et le 13 décembre 2020, que le technicien suisse sera le plus performant. Il a gagné 62,62% de ses 107 matchs passés sur le banc. Ce qui, au passage, ne lui évitera pas d’être écart après quatre mois et demi lors de la saison 2020/2021, après une série de mauvais résultats, conclue par une défaite 1-5 face à Stuttgart.

3ème en 2017, seulement 8ème en 2018

En 2016, quand Lucien Favre arrive à Nice, le club vient de terminer 4ème avec Claude Puel sur le banc. Il fait encore mieux, en terminant à la 3ème place qualificative pour la Ligue des Champions. Cette saison-là, les Aiglons ne perdent que quatre matchs, soit un de moins que le PSG, dauphin de l’AS Monaco (3 défaites).

La saison suivante se passe un peu moins bien. L’Europe fait perdre des points à Nice qui concède 14 défaites et termine 8ème. Eliminés en 16ème de finale de la Ligue Europa par le Lokomotiv Moscou, après avoir perdu en barrage de la LDC par Naples, Nice fait quand même belle figure sur la scène européenne, éliminant notamment l’Ajax au troisième tour de qualification pour la LDC.

Ardemment convoité par le Borussia Dortmund, le technicien suisse quittera finalement le club au terme de la saison. Dès le 19 mai, après le dernier match de la saison (défaite 3-2 contre Lyon), le GYM officialise son départ via un communiqué. Le 22 mai, Lucien Favre signe un contrat de deux ans avec Dortmund.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi