jeudi 29 septembre 2022

Lyon attaque la Ligue Europa avec ambitions

À lire

Tête de série, Lyon a hérité d’un groupe à sa portée avec les Glasgow Rangers, le Sparta Prague et Brondby.

Même s’il aurait largement préféré être présent au tirage au sort de la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais pouvait bomber le torse avant le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue Europa.

Tête de série et premier club au coefficient UEFA dans cette compétition, le club de Jean-Michel Aulas partira largement favori dans le groupe A.

Placé en compagnie des Glasgow Rangers, du Sparta Prague et de Brondby, l’OL, demi-finaliste de la Ligue des Champions il y a à peine plus d’un an, fait même figure d’épouvantail dans cette poule.

Les Gones devront tout de même se méfier des prestigieux Glasgow Rangers. Les derniers finalistes malheureux de l’épreuve en 2008 (défaite 20 en finale contre le Zénit Saint-Petersbourg). Entraînés par la légende de Liverpool Steven Gerrard, les Gers ont décroché au printemps dernier leur premier titre de champion d’Ecosse depuis dix ans.

Eliminés par Malmö en tour préliminaire de la Ligue des Champions, les Rangers sont passés par un trou de souris en barrage de la Ligue Europa (1-0, 00 contre les Arméniens d’Alaskert). L’entraîneur des Gones, Peter Bosz, appréciait la perspective d’un déplacement en Ecosse :

« Il y a deux ans, j’ai joué face aux Rangers avec Leverkusen. C’était d’abord une expérience extraordinaire dans le stade avec les fans, c’était chaud. Pour les supporteurs qui aiment le foot, c’est super de jouer là-bas. »

L’OL un habité de l’Europa Ligue

Les Tchèques du Sparta Prague, deuxièmes de leur championnat la saison passée, avaient quant à eux été facilement éliminés par Monaco (0-2, 1-3) au troisième tour préliminaire de la C1. Alors que Brondy, champion du Danemark, avait été sorti au même stade par les Autrichiens de Salzbourg (1-2, 1-2).

Sur le papier, l’OL n’a donc aucune raison de craindre ce tirage. Mais, Peter Bosz a toutefois habilement masqué sa satisfaction.

« Bien sûr, on peut dire qu’il y avait d’autres grands clubs dans les chapeaux, mais nos adversaires sont des clubs connus en Europe. Les Rangers sont champions, Brondby pareil et le Sparta Prague est un club très connu, qui a terminé deuxième de son championnat. Ce sont des bons clubs. »

Sans surprise, le directeur sportif Juninho a préféré rester prudent : « On est tombé sur un groupe très équilibré et il faudra prendre un bon départ. »

« Un groupe très équilibré »

« Ce sera mi-septembre à Glasgow, là où l’OL s’était brillamment imposé en décembre 2007 3-0 grâce à un but de Sidney Govou et un doublé de Karim Benzema.

Par le passé, Lyon a aussi dominé Brondy (4-1 et 3-2 en 32èmes de finale de la C3 1997-1998) ; Le Sparta Prague (2-1 et 5-0 en phase de groupes de la C1 2004-2005 et 2-1, 1-1 en phase de groupes de la C3 2012-2013).

Si l’OL confirme ces statistiques favorables et termine premier de ce groupe A, il sera directement qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa. Ensuite, ce sera une autre compétition qui commencera…

Le calendrier des Gones

Jeudi 16 Aujourd’hui (21h) :

Rangers FC OL

Jeudi 30 septembre à 18h45 :

OL Brøndby IF

Jeudi 21 octobre à 21h :

AC Sparta Praha OL

Jeudi 4 novembre à 18h45 :

OL AC Sparta Praha

Jeudi 25 novembre à 21h :

Brøndby IF OL

Jeudi 9 décembre à 18h45 :

OL Rangers FC

Le règlement :

Les vainqueurs de groupes seront qualifiés pour les huitièmes de finale. Les deuxièmes de groupes seront qualifiés pour les barrages, où ils affronteront les troisièmes des groupes

de Ligue des Champions pour se qualifier pour les huitièmes de finale.
Les équipes classées troisièmes seront transférées en barrages de l’Europa Ligue Conference. Elles affronteront les deuxièmes des groupes d’Europa Ligue Conference pour une place en huitièmes de finale. Vous devez relire pour comprendre ? Adressez vos plaintes directement à l’UEFA…

Aulas, objectif dernier carré

Avant le début de la saison, Jean-Michel Aulas s’était montré très offensif sur le sujet dans les colonnes de nos confrères de L’Equipe :

« Notre objectif numéro un sera d’aller chercher la Ligue Europa. Même si c’est prétentieux, il faut la jouer pour la gagner. C’est l’année ou jamais vu notre effectif pour nous imposer. On a une équipe de grande qualité et j’ai une grande confiance pour qu’on aille loin dans cette épreuve avec un entraîneur de grand talent ».

D’autant plus que Peter Bosz a déjà brillé dans cette compétition, atteignant la finale en 2017 avec l’Ajax Amsterdam après avoir éliminé… l’OL en demi-finale. Après le tirage au sort de la phase de groupes, le président de l’OL a toutefois légèrement minoré cet objectif :

« Notre objectif est d’aller dans le dernier carré ». Le capitaine Léo Dubois est en phase avec cette ambition :

« Il faut se donner le maximum de chances pour pouvoir aller au bout. Je ne trouve pas que ce soit prétentieux de vouloir espérer quelque chose, mais il faut s’en donner les moyens. » La finale de la Ligue Europa aura lieu le 18 mai au stade Ramon-Sanchez-Pizjuan de Séville. Avec l’Olympique Lyonnais ?

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi