lundi 3 octobre 2022

Lyon champion ? Les joueurs, eux, y croient !

Lyon - Bordeaux (21h)

À lire

Après leur démonstration dans le derby, les Lyonnais sont confortés dans leurs ambitions. Remporter le titre est même devenu une obsession si on écoute Thiago Mendes avant la réception de Bordeaux.

A Lyon, l’appétit vie en mangeant. Et en ce moment, on mange plutôt bien sur les bords du Rhône. Avec la défaite contre Metz comme seul couac à leur tableau de chasse depuis le mois d’octobre, les hommes de Rudi Garcia ont le profil type de l’empêcheur de tourner en rond.

Surtout depuis qu’ils sont venus s’imposer au Parc des Princes le 13 décembre dernier. Ce succès a eu pour effet de leur faire passer les fêtes en tête du classement, puis de leur offrir le titre honorifique de Champion d’automne, mais pas seulement. Il a redonné de l’ambition à un club qui pensait – Jean-Michel Aulas l’a assez répété – que le titre était voué au club de la capitale. 

Le PSG favori, Lille placé, mais Lyon reste le principal concurrent…

Certes les Parisiens sont toujours les grands favoris, mais c’est un peu comme si on leur avait enlevé le totem d’immunité. Il n’est plus exclu qu’une autre équipe ne pointe en tête au soir de la 38ème journée. 

Et si Lille s’accroche aux crampons des joueurs de Pochettino (devancé seulement à la différence de buts au soir de la 21ème journée), Lyon continue de rester le principal candidat au titre. Notamment parce que, contrairement à Paris (Ligue des Champions) et Lille (Ligue Europa), les Gones ne jouent pas la Coupe d’Europe. 

Lyon – PSG, le 21 mars

Même si ça ne peut faire que deux fois deux matchs (bien sûr, on ne l’espère pas), les duels sur la scène européenne prennent beaucoup d’influx, avec des conséquences qui peuvent dépasser les matchs qui les entourent.

Tout cela, Lyon le sait et se prépare pour en profiter. « On a beaucoup d’ambition, notre groupe n’a qu’un seul objectif, c’est gagner ce championnat », martèle Thiago Mendes qui, revenu à son meilleur niveau, forme, avec Paqueta et Aouar,  un milieu capable de rivaliser avec le PSG. « Il faut penser match après match », tempère le Brésilien de l’OL qui a souligné en rouge la date du 21 mars. Ce jour-là le PSG sera au Parc OL pour une véritable petite finale. Derrière, il restera huit journées (donc 24 points à prendre) mais en cas de succès, les protégés de JMA auront encore plus de bonnes raisons d’y croire. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi