mercredi 22 mai 2024

Lyon-Saint-Etienne : les supporters lyonnais ont lancé le derby de la peur

À lire

l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Étienne se retrouvent pour un derby bouillant mais dans une ambiance austère. En effet, sauf bonne nouvelle, le Groupama Stadium sera presque à huis-clos, comme contre Paris. Cela n’empêchera pas les deux grands ennemis du foot français de vivre une rencontre particulière. D’autant plus, que, entre le match aller et maintenant, les positions au classement n’ont pas bougé.

Entre l’OL et l’ASSE, les points communs sont rares. En ce moment, les deux clubs sont ensemble dans la galère. Le classement illustre la mauvaise passe que traverse le foot rhonalpin avec ses deux plus grands clubs régionaux. Du côté de l’ASSE, le classement illustre toutes les faiblesses structurelles et sur le rectangle vert d’un club en grande perte de vitesse, et sans capitaine.

Pour l’OL, c’est un Jean-Michel Aulas affaibli qui met son club dans une situation délicate. C’est pourquoi, la trajectoire des deux clubs se ressemble à quelques détails près. Ce derby vaudra chère.

Sur le plan comptable, Lyon devra se rassurer. Tant sur le jeu que son ambition, les hommes de Peter Bosz n’ont plus le droit de laisser des points en route. Contre leur meilleur ennemi, les Gones devront afficher une réelle efficacité.

L’OL, un club malade qui n’a plus de joker

Si le match à Troyes n’a pas donné de grandes satisfactions, l’OL a eu le mérite de retrouver certains principes de jeu. C’est trop peu. On a vu des satisfactions, autour de Caqueret et Lukeba, mais toujours des interrogations sur Aouar et Dembélé. Le constat est clair : l’OL a encore beaucoup de travail pour retrouver cet esprit du jeu qui a fait sa force entre septembre et octobre.

Sauf que Lyon n’a plus de temps à perdre. Les trois points contre son voisin stéphanois seront impératifs pour se rapprocher du podium. D’autant plus qu’il lui reste son match contre Marseille. Une occasion de plus que ses adversaires de prendre des points.

Lyon a toutes les chances de l’emporter vendredi soir s’il met les ingrédients contre la lanterne rouge. D’abord, se reposer sur sa colonne vertébrale qui prend forme. Lopes, Lukeba, Caqueret et Guimaraes. Ces quatre joueurs ont pris une place toute particulière dans le dispositif de Bosz.

Sauf que, grippé, Lyon ne peut s’appuyer sur Aouar et Dembélé, incapables de revenir à leur niveau après deux matchs de Ligue 1. Le derby permettrait de les relancer

Lyon 1950 répond à l’OL après une banderole

Quand une institution est en crise, c’est le domaine extra-sportif qui prend le relais. Cet après-midi, les « Lyon 1950 » ont adressé une banderole ironique et quelque peu agressive. Une pique que n’a pas manqué de dénoncé l’OL dans un contexte de match très particulier. « Ils sont à l’agonie, achevez-lez » titrait la banderole.

La communication du club a réagi dans la foulée pour recadrer ses supporters. Après les incidents du Paris Fc, l’OL ne laisse rien passer. Le revers des « Lyon 1950 » est intervenu dans la soirée. Devant la Boutique OL Store du Groupama Stadium, le groupe du virage sud a dénoncé le communiqué du club.

L’OL est bien malade mais le Lion n’est pas encore mort avant d’affronter la panthère stéphanoise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi