mardi 27 septembre 2022

Lyon sous pression à Brest peut reprendre la première place

Brest - Lyon (21h)

À lire

En perte de vitesse en 2021, l’OL doit gagner à Brest ce soir pour rependre momentanément la première place et rester dans la course au titre.

Champion d’automne, l’Olympique Lyonnais a logiquement été identifié comme le principal concurrent pour le PSG dans la course au titre. Un statut entièrement logique à la vue de l’effectif de l’OL et de son calendrier d’ici la fin de saison (avec les réceptions du PSG et de Lille). Mais depuis début de la nouvelle année, l’équipe de Rudi Garcia a légèrement ralenti et a vu Lille et le PSG lui passer devant.

L’équipe de Rudi Garcia est la seule équipe parmi les quatre premiers à avoir perdu deux fois en 2021. Les deux fois sur sa pelouse : lors de la 20ème journée contre Metz (0-1) et le week-end dernier contre Montpellier (1-2).

Rudi Garcia : « Tous les matchs sont charnières »

Des défaites qui confirment que les Lyonnais sont moins souverains qu’entre octobre et décembre 2020. Assez pour que l’entraîneur des Gones tire le signal d’alarme. « C’est bien que le match à Brest arrive vite, tout le monde est concentré pour récupérer les points que l’on a perdu. C’est une course d’endurance et il vaut mieux être l’équipe qui gagne ses matches. Rien n’est fait devant. Mais il fait être capable de recommencer une série de victoire ».

De là à faire de ce déplacement en Bretagne un match charnière, il n’y a qu’un pas. Si le PSG et Monaco vont s’affronter au Parc (dimanche 21h), Lille sera à Lorient et pourrait en profiter pour prendre se distances avec l’OL en cas de défaite de ces derniers. Rudi Garcia se méfie. « Brest c’est une équipe difficile à jouer, bien organisée. Il faut être en mesure d’aller gagner là-bas et de repartir du bon pied. Tous les matches sont charnières. La qualité d’une équipe se mesure dans sa capacité à réagir, il faut savoir réagir. On l’a bien fait ces derniers temps donc il faut poursuivre. »

Poursuivre et montrer que la défaite face à Montpellier n’était qu’un accident. Pour ça, Rudi Garcia veut que son équipe se montre plus efficace. « On doit être plus réalistes, et plus tueurs devant le but. On aura toujours des occasions, mais il faut être concentré quand elles se présentent. Il ne faut pas être impatient. En revanche il faut être efficace. »

Pour cela, des changements pourraient intervenir dans la ligne d’attaque. Avec notamment la présence d’Islam Slimani attendue au coup d’envoi.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi