dimanche 21 avril 2024

Mahrez, Bennacer, Belaïli… Le TOP 10 des joueurs algériens en activité

À lire

Malgré sa non-qualification à la dernière Coupe du Monde au Qatar, la championne d’Afrique 2019 possède un vivier de joueurs bourrés de talent. Top 10 des meilleurs joueurs algériens en activité. Parmi eux, 6 évoluent en Ligue 1.

10. Akim Zedadka (AJ Auxerre, Ligue 1)

Passé par Lille et surtout Clermont, où il a effectué trois saisons pleines entre 2019 et 2022, Akim Zedadka est depuis décembre 2022 prêté à l’AJ Auxerre, actuel 19ème de Ligue 1. Si son passage au LOSC a été difficile (il n’a participé qu’à huit matchs de championnat sur la première partie de saison avec Lille), il est depuis son arrivée à Auxerre un incontournable du milieu de terrain de l’équipe bourguignonne, titulaire lors de neuf des dix derniers matchs de son équipe.

9. Nabil Bentaleb (Angers, Ligue 1)

Ancien grand espoir du football algérien, passé d’abord par Tottenham, puis Schalke 04 ou encore Newcastle, Nabil Bentaleb n’aura finalement pas eu la carrière qui lui était prédite. Malgré 39 belles sélections avec l’Algérie, il est aujourd’hui un joueur de la lanterne rouge de Ligue 1, le SCO d’Angers, au sein duquel il est tout de même un titulaire indiscutable au milieu de terrain où il tentera d’aider son équipe à se maintenir, malgré seulement huit points en 21 journées.

8. Adam Ounas (Lille, Ligue 1)

Tout comme Ghoulam, il est extrêmement talentueux. Et tout comme Ghoulam, il est passé par Naples, entre 2017 et 2022. Agé de 26 ans, Adam Ounas, pourtant si prometteur à son arrivée chez les Partenopei, peine à confirmer et à stabiliser sa situation en club. Vendu par les napolitains au LOSC en septembre 2022, il peine encore à s’imposer, d’autant plus qu’une blessure a freiné son intégration depuis la mi-janvier. Il sera toutefois un atout offensif majeur des Lillois s’il retrouve toute la plénitude de ses moyens.

7. Youcef Atal (Nice, Ligue 1)

Arrivé à Nice en 2018 alors qu’il n’avait que 22 ans, Youcef Atal s’est imposé depuis quatre saisons comme l’un des joueurs majeurs de l’effectif niçois. Souvent freiné par les blessures, il reste tout de même un atout défensif majeur du club de la Côte d’Azur dans son couloir droit. Sélectionné avec son équipe nationale à 29 reprises depuis 2017 il est aujourd’hui dans la force de l’âge et a tout pour devenir une référence nationale à son poste.

6. Said Benrahma (West Ham, Premier League)

Il est l’un des rares joueurs algériens à s’être imposé en Premier League ces dernières années. Après avoir fait ses classes du côté de l’OGC Nice, Said Benrahma signe à Brentfort en 2018 avant de rejoindre le très ambitieux West Ham en 2020. Milieu de terrain polyvalent, il a disputé plus de 100 matchs avec les hammers en deux saisons et demie et a été l’un des hommes forts de la septième place de son club obtenue en championnat la saison passée, avec huit buts et six passes décisives en 32 matchs de Premier League. 

5. Andy Delort (FC Nantes, Ligue 1)

C’est l’un des attaquants algériens les plus prolifiques de ces dernières saisons. Avec 72 buts inscrits en 162 matchs en club depuis son arrivée à Montpellier en 2018, Andy Delort est une référence offensive en Ligue 1 depuis désormais plusieurs années. Souvent critiqué et peu apprécié en sélection, il n’en reste pas moins l’un des attaquants les plus talentueux de son pays et aura à cœur de faire parler son efficacité devant le but sous ses nouvelles couleurs, celles du FC Nantes.

4. Ramy Bensebaini (M’Gladbach, Bundesliga)

Arrivé en 2019 au Borussia Mönchengladbach après trois belles saisons au Stade rennais, Ramy Bensebaini est depuis lors l’un des meilleurs joueurs de son équipe, voire l’un des tous meilleurs défenseurs gauche du championnat allemand. Auteur de 18 buts en 84 matchs de championnat avec le club allemand, il est un atout offensif majeur de son équipe en phase de contre-attaque et possède déjà 51 sélections avec son pays, à l’âge de 27 ans.

3. Youcef Belaïli (AC Ajaccio, Ligue 1)

Youcef Belaïli est à la fois l’un des joueurs algériens les plus talentueux et l’un des plus atypiques. En effet, alors qu’il aura 31 ans le 14 mars prochain, le joueur de l’AC Ajaccio a découvert pour la première fois le football européen, en février 2022 (à part 1 match joué avec Angers, lors de la saison 2017/2018). D’abord à Brest, puis sept mois plus tard en Corse. Ses coups de génie, son tempérament, son sens du jeu, en font l’un des meilleurs atouts de l’ACA pour espérer se maintenir. Mais on ne peut s’empêcher de penser qu’il aurait sa place dans beaucoup d’équipes vouées à jouer autre chose que le maintien.

2. Ismael Bennacer (Milan AC, Serie A)

Révélé à Empoli et, surtout, lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, qu’il remporte avec l’Algérie et dont il est élu meilleur joueur du tournoi, Ismael Bennacer est une référence à son poste en Italie depuis son arrivé à l’AC Milan, à l’été 2019. Comparé à Gennaro Gattuso au moment de sa signature chez le club lombard, il est le leader technique du milieu de terrain milanais et a été un grand artisan du retour au premier plan des rossoneri, ponctué par le Scudetto historique remporté l’an passé.

1 – Riyad Mahrez (Manchester City, Premier League)

Il est incontestablement la star algérienne de la planète football. Joueur importantissime de la mythique équipe de Leicester, victorieuse du championnat anglais en 2016, il est depuis son arrivée à Manchester City à l’été 2018 un des atouts offensifs majeur de Pep Guardiola. Vainqueur à trois reprises de la Premier League en quatre saisons avec le club mancunien, il est également un joueur majeur du sacre algérien à la CAN en 2019. Avec 73 buts en 215 matchs inscrits sous le maillot des skyblues, il reste sur quatre buts et trois passes décisives sur ses six derniers matchs avec City. Un leader technique, et en forme en ce moment, qui plus est.

Adrien Nerozzi-Banfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi