lundi 3 octobre 2022

Malmö : les Vikings n’ont plus rien à perdre

Zenith Saint-Petersbourg - Malmö (18h45)

À lire

Le champion de Suède, Malmö a réussi l’exploit de se qualifier pour les phases de poule de la Ligue des Champions après être passé par tous les tours de qualification. Il n’a désormais plus rien à perdre. Surtout aprè avoir perdu 3-0 sur sa pelouse contre la Juventus lors du premier match.

Champion de Suède pour la 24ème fois, Malmö a dû batailler pour obtenir sa place en poule de Ligue des Champions. En lice dans la compétition depuis le 7 juillet face à Riga, au premier tour de qualification, les Bleu ciel méritent leur place.

Vainqueur des Lettons de Riga, Malmö s’est ensuite fait peur face au club finlandais d’Helsinki au 2ème tour. Une victoire 2-1 à domicile puis un match nul 2-2 a suffi pour les emmener au troisième tour face au Glasgow Rangers.

Malmo intraitable en Suède, petit poucet en C1

Les champions d’Écosse ont du eux aussi baisser pavillon à deux reprises (2-1, 2-1). Les barrages ont été plus accrochés. Vainqueurs à domicile au SwedBank Stadion, des Bulgares de Ludogorets 2-0, les Suédois ont eu très peur au retour (1-2).

Ils ont toujours pu compter sur Antonio Colak, joueur prêté avec option d’achat par le PAOK Salonique. Le Croate a inscrit pas moins de 5 buts en huit matchs, accompagné par Veljko Birmancevic qui a en inscrit 4 (plus deux passes décisives) en sept rencontres.

Avant le début officiel de la phase de poules, Anders Christiansen, le capitaine, était le meilleur passeur des phases qualificatives et Antonio Colak le meilleur buteur.

Avec un Mercato marqué par l’arrivée de Sergio Puna, un milieu offensif péruvien en provenance d’Emmen aux Pays-Bas, pour 1 M€, et de l’international suédois de 33 ans aux 197 matchs de Premier League avec Blackburn, Norwich et Swansea, Martin Olsson (Hacken).

Le nouvel entraîneur danois de 45 ans, Jon Dahl Tomasson va pouvoir travailler dans la continuité, lui qui a fait énormément de bien à Malmö depuis son arrivée en janvier 2020.

La patte Tomasson

L’ancien attaquant du Milan AC qui a remporté la Ligue des Champions en 2003 a amené toute son expérience de joueur dans une compétition où il compte 67 matchs et 23 buts dans six clubs différents.

L’ancien international danois a également pris part à un Euro (2000) et une Coupe du Monde (2002) durant laquelle il a fini dans les meilleurs buteurs (4 buts).

Meilleur joueur danois en 2002 et 2004, il aspire désormais marquer son temps également sur le banc. Ramener Malmö dans l’élite, après cinq ans d’absence, est déjà un exploit… qui devrait trouver ses limites dans une poule H a priori inaccessible avec la Juventus, Chelsea, le tenant du titre, et le Zénith.

Avant de viser la Ligue Europa, la troisième place est plus envisageable à condition de bien négocier sa double confrontation avec le club russe.

Lors de sa dernière participation à la phase de groupe, en 2015-2016, c’est face à Donetsk (1-0, 0-4) que Malmö avait échoué dans une poule dominée par le PSG et le Real Madrid.

Il s’en était fallu de peu mais avec l’expérience d’un Tomasson, d’un Olsson, d’un Christiansen, l’efficacité de Colak et de Birmancevic, pour peu que Sergio Puna soit bien le meneur de jeu inspiré attendu, sans aller jusqu’à rêver d’une finale comme en 1979, l’épopée peut être belle.

Nathan Rayaume

Le champion du Suède, Malmo a hérité d’une poule difficile avec la Juventus. Toutes les infos dans votre numéro Le Sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi