jeudi 29 septembre 2022

Manchester (United et City), grands gagnants, la Juve grande perdante

Le tour d'Europe du foot

À lire

Tous les lundis retrouvez notre tour d’Europe du foot avec les principaux évènements dans les quatre autres grands championnats européens. 

PREMIER LEAGUE (19ème journée)

Le choc de haut de tableau entre les deux frères ennemis anglais (Manchester United et Liverpool) a accouché d’une souris (0-0). Résultats : les Mancuniens restent leaders et c’est City, facile vainqueur de Crystal Palace (4-0) qui en profite pour prendre la deuxième place. A noter les victoires de Tottenham (3-1 à Sheffield) et Chelsea (1-0 à Fulham). Everton (qui pouvait aussi revenir tout en haut du classement) a vu son match contre Aston Villa reporté, alors qu’Arsenal reçoit Newcastle ce soir (21h) pour tenter de revenir dans la première moitié de tableau. 

BUNDESLIGA (16ème journée)

Vainqueur de Fribourg (2-1) le Bayern fait le trou en tête du classement avec quatre points d’avance sur Leipzig (accroché à Wolfsburg) et sept sur Leverkusen battu en déplacement chez l’Union Berlin, équipe surprise de la saison (5ème). Le Borussia Dortmund est freiné sur sa pelouse par Mayence (1-1) et ne parvient pas à retrouver le podium.

SERIE A (18ème journée)

L’Inter fait boire la tasse à la Juventus (2-0) et rejoint momentanément le Milan AC (qui joue ce soir à Cagliari) en tête du championnat. Naples humilie la Fiorentina (6-0) et monte sur le podium d’où dégringolent les Turinois, mais aussi la Roma, battue par la Lazio dans le derby de Rome (0-3). Notons que Sassuolo, équipe surprise du début de saison, concède le nul sur sa pelouse contre Parme (1-1) et est désormais huitième.

LIGA

Pas de match de championnat ce week-end (les matchs de la 19ème journée auront lieu mardi 19 et jeudi 20 à l’exception du Real et du Barça qui ont joué en décembre), mais la finale de la supercoupe d’Espagne (qui se joue avec quatre équipe et une formule ½ finale – finale) qui a vu l’Athletic Bilbao dominer le Barça (3-2 après prolongation), malgré deux buts de Griezmann. A noter, l’expulsion de Messi en fin de match. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi