mardi 23 juillet 2024

Marième Badiane : « On sent le poids des Jeux »

À lire

Vainqueur de l’Euroligue avec le Fenerbahçe, Marième Badiane espère continuer à surfer sur sa vague de succès.

Avez-vous conscience de votre parcours cette saison ?

J’ai eu des petits moments où je me disais : “J’évolue dans un grand club avec des grandes joueuses et tu vas gagner un titre (Euroligue)”, mais je pense sincèrement que je n’ai pas encore digéré toute cette fin de saison, et j’espère que ce n’est pas terminé !

« Il ne faut pas tout changer, mais faire ce que l’on fait actuellement »

Vous enchaînez avec les JO de Paris, comment se déroule votre préparation ?

 On sent que c’est une préparation différente, on sent le poids des Jeux Olympiques que ce soit dans notre club, dans notre entourage et en famille. Il y a une pression supplémentaire puisque c’est à la maison. Pour moi, il faut rester dans ce qu’on fait habituellement, il n’y a pas besoin de tout changer, que ce soit nous en tant que personne ou le coach dans sa manière d’entraîner. Il faut qu’on fasse ce qu’on sait faire de mieux tout en prenant conscience de l’évènement. 

Propos recueillis par Yohan Mouchon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi