mardi 27 février 2024

Marquinhos, le Sergio Ramos du PSG fait l’unanimité

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Encore hier soir contre le Barça, Marquinhos a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs défenseurs du monde. Le capitaine du PSG fait l’unanimité auprès des consultants et de ses anciens entraîneurs.

Mathieu Bodmer : « Marquinhos, un capitaine naturel »

« C’est le défenseur moderne par excellence. Il a été à bonne école avec Thiago Silva. Il a eu la chance d’apprendre avec lui quelques années. On voit qu’il dégage une grande sérénité et de la sûreté. Il est très sûr dans sa relance. Je l’ai connu à ses débuts à Paris mais, sincèrement, je n’aurais pas forcément cru qu’il deviendrait le joueur qu’il est aujourd’hui, même si défensivement il était déjà très fort.

Dans les duels, il était costaud, rapide, tonique et athlétique. Dans la relance, ce n’était pas Thiago Silva. Aujourd’hui, c’est une force. Il est capable de casser des lignes et de faire des changements d’aile. Il a progressé. En plus, c’est un super mec. Une superbe mentalité. Il a tout de suite démontré son importance dans un vestiaire, notamment grâce au fait qu’il parle français.

C’est le patron naturel de l’équipe. Il est important. Même pour ses coéquipiers et notamment Kimpembe à ses côtés. Il rassure. Ils se complètent. Cela fait huit saisons qu’il est là. Dès le début, il s’est intéressé à l’histoire du club.

Il s’investit dans le club. Il est imprégné par le PSG. Je le sais polyvalent mais, pour moi, c’est derrière qu’il est le meilleur. Marquinhos peut encore aller plus haut. Il n’a pas fini d’impressionner. Il a conscience qu’il a encore de belles pages à écrire à Paris. »  

Ancien coéquipier au PSG en 2013

Edmilson : « Tous les clubs le voudraient ! »

« C’est un joueur impressionnant et polyvalent. Même s’il n’est pas très grand, il est bon de la tête avec un timing exceptionnel. Il arrive à apporter du calme à son équipe. Marquinhos sait jouer et apporter un plus dans le jeu. Il est bon dans la surface. Tous les clubs le voudraient. C’est une pièce importante au PSG. En sélection, Tite croit beaucoup en lui. Il lui fait confiance. Marquinhos nous fait du bien. Il peut aider énormément ses coéquipiers. Il est toujours à l’écoute des autres. C’est un défenseur central de top niveau et une valeur sûre dans le foot actuel. »

Ancien joueur brésilien du PSG entre 1997 et 1998

Emerson Avila : « Marquinhos a encore une grosse marge de progression »

« J’ai vu jouer Marquinhos la première fois, quelques mois, avant le début du Championnat de la CONMEBOL des moins de 17 ans, en 2011. On n’avait pas encore une défense constante en sélection et encore moins de leader. En 15 minutes, j’ai compris que l’on avait trouvé un joueur comme je les aime avec des qualités de force, technique et vitesse. Et un véritable capitaine pour notre sélection brésilienne des moins de 17 ans.

Je n’avais aucun doute qu’il était un footballeur avec un potentiel énorme et digne des grands clubs, mais surtout de la sélection nationale. Il est arrivé avec humilité et la volonté d’apprendre pour devenir un joueur d’exception. Il a encore une grosse marge de progression. C’est un joueur expérimenté. Il est aussi polyvalent et complet.

Un joueur que tous les entraîneurs souhaitent avoir dans leur effectif. Il est aussi quelqu’un de bien. Après la sélection nationale, je suis allé aux Corinthians. Son ancien club, mais il était déjà parti en Europe. Je me souviens un dimanche matin, avant un match de championnat U20, alors que les joueurs étaient à l’échauffement, j’étais resté seul dans le vestiaire.

Quand Marquinhos me fait la surprise de rentrer. Il est arrivé avec un maillot de la Roma pour me l’offrir. Un cadeau que je garde encore précieusement. Mais c’était surtout la reconnaissance d’un grand joueur. Une grande fierté. »  

Son ancien sélectionneur en U17 avec le Brésil

Retrouvez cet article et toute l’actualité du PSG dans le magazine Le Foot Paris, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

Isabela Pagliari : « Marquinhos arrive à fédérer autour de lui »

« Au Brésil, c’est un joueur respecté et considéré. C’est un vrai professionnel et une référence. Il a l’image d’un jeune qui a su travailler pour réussir. Marquinhos parle bien et donne une belle image de lui. Il sait être discret et faire en sorte de donner le meilleur de lui sur le terrain.

Marquinhos a une qualité vraiment remarquable pour un joueur : il arrive à fédérer autour de lui et à susciter l’adhésion dans un groupe. Il a su attendre son moment pour briller au PSG. Même s’il n’a pas forcément été considéré comme un titulaire tout de suite, notamment quand David Luiz est arrivé.

Il faisait la doublette avec Thiago Silva à l’époque. Marquinhos a dû attendre sur le banc avant de prendre sa place. Il est un joueur ouvert et toujours à l’écoute de ses entraîneurs pour le bien de l’équipe.

Comme quand Tuchel l’a mis au milieu, il n’a peut-être pas apprécié, mais il l’a fait pour le bien de l’équipe. Il donne son meilleur sur le terrain pour devenir aujourd’hui une référence mondiale. Il avait en lui cette capacité de marquer l’histoire du PSG car il ne triche pas et se donne à 100 % dans ce qu’il fait. »  

Correspondante brésilienne pour TNT Sports à Paris

Felipe Saad : « Paris ne doit pas le laisser partir »

« C’est l’un des meilleurs défenseurs du monde. Une valeur sûre en Europe. Il est l’égal d’un Sergio Ramos au Real Madrid ou d’un Carles Puyol à Barcelone. Il a fait grandir le PSG. Malgré qu’il n’ait pas été formé en France, il représente largement les valeurs du club. Paris ferait une grande erreur de le laisser partir.

Le club doit s’appuyer sur lui. Il doit être le vrai capitaine du PSG. Il possède une image lisse et il sait fédérer autour de lui. Que ce soit sur et en dehors, je sais qu’il est très professionnel. On le voit rarement jouer méchamment. Il se loupe rarement. Difficile de se souvenir d’un mauvais match de Marquinhos.

C’est un haut niveau de performance. On parle trop peu de lui. C’est une référence. Le fait de le voir parler aussi bien français prouve qu’il est complètement adapté au pays et à la ville. Il connaît le club par cœur. Cela lui permet une relation particulière avec les dirigeants et les supporteurs.

Personne ne le connaissait à l’époque de sa signature. Leonardo avait misé juste avec lui comme avec Verratti. C’est rare de voir un joueur faire toute sa carrière en France. Il n’avait que 19 ans en arrivant. Marquinhos est encore jeune (26 ans) et il possède encore de belles années devant lui. Il va gagner encore en assurance et en poids au PSG.

Il arrive toujours à mettre ses coéquipiers en lumière. Au Brésil, il est titulaire absolu. Il est arrivé dans une phase de transition, mais il a réussi à gagner sa place. Il va marquer son passage. »  

Ancien défenseur central brésilien et adversaire (Guingamp, Evia, Ajaccio AC, Caen, Strasbourg, Lorient)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi