mercredi 5 octobre 2022

Marseille : faut-il rebaptiser le stade Vélodrome stade Bernard Tapie ?

À lire

Pour rendre hommage à Bernard Tapie de son vivant, plusieurs personnalités marseillaises souhaitent attacher son nom à celui du stade Vélodrome.

L’idée est venue du nouveau maire de la ville, Benoît Payan, relayée par Stéphane Tapie. Puis par le nouveau directeur de la communication de l’OM, dont on espère que l’influence sera moins catastrophique que ses prédécesseurs sur les relations entre le club et son environnement, notamment médiatique.

À l’heure où Bernard Tapie lutte pour sa vie… Et si on rebaptisait le stade Vélodrome du nom de l’ancien président ? Sur RTL, Jacques Cardoze ouvrait au moins le débat :

« c’est une bonne idée. Bernard Tapie est évidemment associé à l’histoire de Marseille et de l’om. A la fin des années 80, il est celui qui a donné cette force et je pense qu’il a changé beaucoup de choses dans le football. Il a donné beaucoup d’idées à d’autres présidents et j’ai même entendu Jean-Michel Aulas dire : « c’est toi Bernard qui m’a beaucoup appris… »

De là à lui offrir le nom d’un tel patrimoine, il y a un pas qui ne fait pas l’unanimité, même chez les supporteurs. Sur les forums, peu seraient prêts à débaptiser le Vél’ pour le stade Bernard Tapie.

Bouchet : « Ce n’est pas une grande idée ! »

« Le Vélodrome, c’est ancré dans l’histoire du club. Même lorsqu’il s’est agi du naming, jamais il n’a été envisagé de l’enlever, ça appartient aux supporteurs, tweete l’un d’eux. Et donc rendre hommage à Tapie un jour, oui. Mais pour une tribune, un lieu du club, pas le stade. On ne touche ni au Vélodrome, ni à Jump, ni aux couleurs ! »

Pour Jean-Claude Dassier, le président du dernier titre de 2010, « c’est une bonne idée… Mais pas tout de suite ! » Pourtant, le temps presse car le maire marseillais souhaiterait rendre hommage à Bernard Tapie de son vivant.

Après avoir sondé la sphère OM, la tendance allait plutôt vers le changement de nom d’une tribune. En outre, celle du nom de l’ancien cycliste marseillais, Gustave Ganay. Ou celui du virage sud, plus populaire, Chevalier Roze. Ces Deux références historiques n’ayant que peu de rapport avec l’om d’aujourd’hui. Christophe Bouchet en tout cas, lui, n’avait aucun doute : « Ce n’est pas une grande idée ! »

Le Foot Marseille décrype la légende du Vélodrome.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi