mercredi 5 octobre 2022

Matsushima (Clermont) : les chiffres qui disent tout sur son talent

À lire

Matsushima est un joueur qui fait déjà les belles heures de Clermont avec sa venue chez les Auvergnats. Une découverte en chiffre.

2

C’est le nombre de trophées remportés par Kotaro Matsushima en Top League (championnat du Japon) et All Japon Championship. Il les a gagnés les mêmes années en 2017 et 2018.

3

C’est à ce jour son plus grand exploit personnel avec la sélection du Japon. Le 20 septembre 2019, lors du premier match de la Coupe du monde, où le Japon rencontre la Russie, il marque trois essais. Il contribue pleinement à la victoire de son pays (30 à 10). Il est logiquement élu joueur du match.

5

Il a vraiment crevé l’écran lors de la dernière Coupe du monde à domicile. Il a marqué au total cinq essais. Matsushima est devenu la recrue phare de Clermont dans la foulée. Le club auvergnat n’a pas attendu le faisant signer dès le mois de janvier au sortir de sa Coupe du monde étincelante.

7

Très vite, ses coéquipiers de Clermont lui ont trouvé un surnom ; « Mat’s ». L’international japonais (22 essais en 39 sélections) a très rapidement trouvé ses marques en terres auvergnates. S’il s’est très bien intégré, son gros travail physique et foncier, a payé. Depuis son arrivée en Auvergne, il a perdu 7 kg.

84

Le 3 avril, à la 84ème minute, du 8ème de finale contre les Wasps (27/25) en Coupe d’Europe à Coventry, Kotaro porte le coup fatal. Malgré trois joueurs sur le râble, il va planter l’essai de la gagne. Egalement performant en Top 14, sa réussite plus affirmée que pour Ayumu Goromaru. L’aventure de ce dernier à Toulon en 2016 avait tourné court (5 matches).

2011

Né à Prétoria d’un père zimbabwéen et d’une mère japonaise, Kotaro Matsushima a été formé dans le pays de sa mère au sein de l’équipe de son lycée les Toin Gakuen entre 2007 et 2011. A l’âge de 18 ans, en 2011, il devient champion du Japon des lycéens avec cette même équipe des Toin Gakuen.

2012

Très jeune, il est présenté comme le meilleur espoir du rugby japonais. Pendant quelques mois, lors de la saison 2011/2012, jusqu’en juin, mis à l’essai par le Stade Toulousain. Il va évoluer avec l’équipe espoir. Il n’est finalement pas conservé à l’issue de la saison.

2013

C’est l’année lors de laquelle Matsushima va effectuer ses grands débuts professionnels. C’est dans son pays de naissance (l’Afrique du Sud) avec la franchise des Natal Sharks que cela se fait en Vodacom Cup contre les Pampas XV.

2014

C’est l’année de sa première apparition avec les Brave Blossoms. Sa première cape internationale avec le Japon a lieu le 3 mai 2014 contre l’équipe des Philippines à Manille avec deux essais à la clé (victoire 99 à 10).

2020

C’est le moment de son arrivée à Clermont. En janvier, il signe un contrat de deux saisons avec le club auvergnat. Avec le statut de star qui est le sien au pays du soleil levant, c’est un immense coup marketing et sportif réalisé par Clermont.

80 000

La venue de Kotaro Matsushima à Clermont permet aussi au club d’attirer un nouveau public. L’équipe auvergnate a d’ailleurs confirmé avoir gagné environ 80 000 followers venus du Japon sur les réseaux sociaux depuis la signature de ce joueur. Sans oublier que l’agence de presse Kyodo News suit tous les matches de la star japonaise, à Clermont et à l’extérieur.

Retrouvez Rugby magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi