mercredi 22 septembre 2021

Micke Brasseleur (Limoges) : « On n’oublie pas qu’on est des privilégiés en ce moment »

À lire

Eric Mendes
Journaliste

Après une fin d’aventure compliquée avec Nîmes, Micke Brasseleur (27 ans) s’est complètement relancé au Limoges Handball. En jouant les premiers rôles avec le promu, l’arrière droit ne se fixe aucune limite pour cette saison. Formant au passage un duo incroyable avec Dragan Gajic sur le côté droit. 

Comment allez-vous ? 

Tout va très bien. On n’oublie pas que l’on est des privilégiés en ce moment. 

En avez-vous conscience ? 

On a l’impression que l’on a de la chance par rapport à d’autres métiers. Même si c’est à huis clos, on savoure de pouvoir s’entraîner et de faire nos matches. Après le premier arrêt, au bout de deux semaines, on ressent vite le besoin de faire du hand. C’était long. 

Etes-vous content du bon début de saison de Limoges ?

On enchaîne les bons résultats. On a de la chance de ne pas subir la Covid dans l’équipe. J’espère que ça va continuer. On est content d’être au rendez-vous avec des joueurs qui découvrent la D1. C’est gratifiant d’être à cette place, en haut du classement. 

Avez-vous senti dès la préparation que vous ne seriez pas dans la peau d’un simple promu ? 

On est promu, mais on n’arrive pas dans cette position. On a des joueurs expérimentés qui ont côtoyé l’élite par le passé. Il fallait juste trouver cette osmose qui est la nôtre actuellement. On a un bon groupe. 

« On discute beaucoup ensemble »

Etes-vous heureux d’apporter votre pierre à l’édifice ?

J’ai eu un passage à Nîmes qui n’a pas été très fructueux. C’était assez compliqué sur ma deuxième saison. C’est pour cela que j’ai décidé de partir. Maintenant, j’ai des responsabilités et une place importante dans l’équipe. Ça me fait plaisir. Je fais ce que j’aime. Je fais du hand. J’ai toujours des ambitions personnelles. Je veux me sentir important dans mon équipe. Je ne regrette pas mon choix d’être à Limoges. 

Espérez-vous tenir jusqu’au bout ? 

On est content de notre parcours jusqu’à présent. On va voir une fois que les matches en retard seront joués. En restant dans le haut de tableau, ce sera une belle affaire pour nous. On ne calcule pas trop. On joue match après match. Si on continue comme ça, il n’y a pas de raisons que l’on redescende. Personne ne nous attendait à ce niveau. On est une bonne surprise. 

Comment se passe votre entente avec Dragan Gajic ?

C’est un serial buteur. Quand on sait que l’on a Gajic dans son équipe, on sait très bien qu’il finira comme meilleur buteur de l’équipe et, peut-être, du championnat. Je n’en attendais pas moins de lui. Ça joue pas mal du côté droit de Limoges (sourire). Je suis content de l’avoir dans l’équipe. Je sais que je peux lui donner la balle. On discute beaucoup ensemble. On cherche à avoir une bonne relation. Il est à la recherche du détail pour faire la différence. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img