jeudi 25 avril 2024

Mohamed Bamba (Lorient), le buteur record qui a transformé les Merlus

LORIENT - NANTES (17H)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

LORIENT – NANTES (17h)

En cas de but contre le FC Nantes, Mohamed Bamba détiendra un incroyable record. Inconnu il y a encore un mois, le Guinéo-ivoirien de 22 ans est surtout devenu le sauveur d’un club promis à la Ligue 2…

Quand on n’a pas d’argent, il faut avoir des idées. Et des bonnes ! Plumé la saison dernière dans le secteur offensif (avec les départs de Moffi, Ouatara et Konaté notamment), le FC Lorient a vécu une première partie de saison cauchemardesque. 17èmes et relégables à la trêve, les Merlus ont lâché un peu moins de 7 millions d’euros pour se renforcer. 

La moitié de la somme a servi à recruter le jeune attaquant guinéo-ivoirien (il est né à Bouaké, d’un père ivoirien et d’une mère guinéenne) qui est vite devenu le sauveur du club breton. Auteur de cinq buts en 4 matchs, Mohamed Bamba a permis à Lorient de sortir de la zone rouge, tout en égalant un record vieux de 50 ans (un but lors de chacun de ses quatre premiers matchs dans l’élite, détenu par le Strasbourgeois Giora Spiegel, depuis 1973).

Le buteur acheté 3,5 millions au Wolfsberger FC (Autriche), après avoir inscrit 26 buts au cours de ses 51 derniers matchs (saison 2022/2023 avec le club israélien de l’Hapoël Rishon LeZion et les six premiers mois de 2023/2024 avec le club autrichien) a tout de suite montré qu’il était celui qui pouvait transformer la saison de Lorient. Depuis qu’il a rejoint l’équipe de Régis Le Bris, Lorient a gagné 3 fois en 4 matchs, contre 2 fois en 18 matchs sans lui. 

Régis Le Bris : « Il nous donne aujourd’hui, le petit plus pour gagner des matchs »

En marquant des buts précieux (comme son doublé à Strasbourg le week-end dernier), mais pas que. « Ce n’est pas un buteur égoïste. Il est capable de faire la course au premier poteau sachant que le ballon va aller en retrait pour libérer des espaces. Il peut aussi aller presser la ligne de défense adverse voire la sentinelle », expliquait Guy Demel, qui l’a entraîné avec les U23 Ivoiriens, dans des propos retranscris par RMC Sport. 

« Il nous donne aujourd’hui, le petit plus pour gagner des matchs » se réjouit Régis Le Bris. « C’est un attaquant complet, avec une générosité évidente. Il donne beaucoup et, à partir du moment où tu donnes beaucoup et bien forcément, tu reçois ». 

Prochain défi pour le joueur de 22 ans : marquer encore pour son cinquième match sous les couleurs de Lorient, mais surtout, permettre à son équipe de s’éloigner un peu plus de la zone rouge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi