samedi 8 octobre 2022

Monaco, le candidat oublié pour le titre

À lire

Avec six victoires de suite en Ligue 1 (série en cours), Monaco s’invite à la lutte pour le titre et devient un prétendant très sérieux pour le podium.

Six victoires de suite : aucune équipe de Ligue 1 ne fait mieux. Après avoir longtemps oscillé entre le bon et le nettement moins bon, Monaco a trouvé le bon tempo. Elle paraît bien loin aujourd’hui la claque reçue à Lyon lors de la 8ème journée (1-4).

Revenu plus que jamais dans la course au podium, les Monégasques pointent à six longueurs du leader lillois, quatre de Lyon et trois du PSG. On a donc bien à faire à une lutte à quatre pour le podium, mais aussi… pour le titre !

Un banc solide qui avait juste besoin de confiance

Et quand on regarde les effectifs sur le papier, on se dit que l’ASM, qui vient de dépenser 16 millions lors du mercato pour l’ailier sénégalais Krépin Diatta (ex Club Bruges) a les moyens de revenir de derrière pour griller tout le monde sur le poteau. Un potentiel évident qui n’attendait que la régularité dans les performances pour être confirmé.

Une bonne période qui correspond au retour de Guillermo Maripan en défense centrale au côté de Benoit Badiashile (à la place de d’Axel Disasi). Non seulement le Chilien apporte son expérience, mais il est aussi très précieux offensivement, avec quatre buts inscrits !

L’ASM peut désormais compter sur une défense digne d’un prétendant au podium, qui permet aux forces offensives de l’équipe (le duo Volland-Ben Yedder en tête) de tirer l’équipe vers le haut.

Un calendrier qui peut donner le droit d’y croire

De là à parler de titre ? Niko Kovac calme l’enthousiasme ambiant. « Il ne faut pas oublier que les deux dernières saisons, Monaco a terminé 17ème et 9ème » rappelle l’entraîneur croate. « On a peu changé l’équipe. On la reconstruit. Devant, les équipes sont construites depuis quelques années et sont très fortes. Elles ont une longueur d’avance ». L’entraîneur de l’ASM ne cache pas ses ambitions pour autant. « Si en fin de championnat on est en embuscade, on tentera le coup ».

Alors que le Croate semble avoir trouvé son équipe type (et peut se féliciter du retour de Sidibé au premier plan), il peut aussi s’appuyer sur un banc très riche. Golovine, Fabregas, Gelson Martins, Jovetic… (pour ne citer qu’eux), sont prêts à prendre la relève des titulaires à tout moment. Il manquait juste la confiance à cette équipe pour la transformer en candidat pour le titre.

D’ici la fin du championnat, Monaco va se déplacer au Parc des Princes (21 février, 26ème journée), recevoir Lille (14 mars, 29ème journée) et enfin recevoir Lyon le 2 mai (35ème journée). Un calendrier qui peut lui permettre de rêver.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi