samedi 8 octobre 2022

Montpellier : battre Lens ou se préparer au pire

Montpellier - Lens (17h)

À lire

Pour Montpellier, c’est ce que l’on peut appeler « un match tournant ». Pour avoir encore quelque chose à espérer en championnat, Der Zakarian et son équipe n’ont d’autre choix que de battre Lens.

Lens justement est la dernière équipe que Montpellier a battue. C’était à Bollaert, le 12 décembre dernier pour le compte de la 14ème journée. Depuis, les Héraultais n’ont plus jamais connu ce bonheur, enchainant avec cinq défaites et deux nuls. Cinq point pris sur vingt et un possibles : un rythme de relégable qui entraîne le MHSC dans la deuxième moitié du classement, de plus en plus loin de la cinquième place (8 points avant la 22ème journée).

Même si Montpellier a joué Lille, Marseille et Paris au cours de cette triste série, la défaite à domicile contre Metz et les nuls contre Nantes et Brest laissent des traces. Sur un plan comptable, mais aussi dans les têtes.

Der Zakarian demande l’union sacrée

« Pour en sortir, il n’y a que le collectif. Il faut penser collectif et ne pas penser à sa gueule », annonce Michel Der Zakarian qui réclame l’union sacrée. « Les joueurs vont devoir rester soudés et vont devoir travailler ensemble. On le répète tout le temps, on pratique un sport collectif, quand on gagne, on gagne ensemble. Et la victoire, on l’arrachera en se battant ensemble. »

Pour espérer l’emporter, les Montpelliérains doivent surtout retrouver l’assise défensive qui a longtemps fait leur force.

Avec onze buts encaissés lors des quatre matchs joués en 2021, Montpellier ne peut pas espérer grand chose. Privé d’Omlin, Savanier (suspendus) ainsi que Delort et Mollet (blessés) Der Zakarian pourrait décider de repenser son équipe défensivement.

Jordan Ferri : « Place aux actes »

A l’image de ses partenaires, Jordan Ferri, qui fait son retour de suspension a conscience de l’importance du match contre les Sang et Or. « On sait qu’on arrive à un moment important de la saison où les rencontres vont s’enchaîner. C’est idéal pour repartir de l’avant et retrouver ce qui a fait notre force collective. On a beaucoup travaillé cette semaine, on s’est beaucoup parlé. Place aux actes maintenant dès aujourd’hui ».

L’ancien joueur de l’OL pense que tout est encore possible pour Montpellier. « Si tout le monde a envie d’aller plus haut, je pense qu’on pourra faire une belle fin de saison. » Ça commence tout à l’heure avec une victoire impérative contre les promus.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi