dimanche 29 janvier 2023

Mort de Pelé : le foot a perdu son roi

À lire

Johan Cruyf, qui disait que Pelé « avait dépassé les limites de la logique », s’est malheureusement trompé. Le monde du foot a appris le décès de son roi. Même lui n’était pas immortel.

Si le débat de savoir s’il reste le meilleur joueur de football de tous les temps n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre, il est pour l’instant remis à plus tard. Aujourd’hui, c’est toute la planète football à l’unisson qui perd son roi. Le Roi Pelé est mort, à l’âge de 83 ans, des suites du cancer du colon, diagnostiqué l’année dernière.

> LIRE ICI : le classement des meilleurs joueurs de l’histoire

Le problème avec les stars, c’est que plus elles sont grandes, plus on a l’impression qu’elles sont immortelles. Sauf qu’un jour, le destin finit toujours par les rattraper. Une terrible évidence que l’on a du mal à accepter.

Seul joueur à avoir gagné 3 Coupes du Monde

L’homme aux trois Coupes du Monde (il est le seul joueur de l’histoire dans ce cas), le joueur aux buts mémorables, à l’image de son doublé en finale de la Coupe du Monde 58 (avec un sombrero suivi d’une reprise de volée pour l’un d’entre eux), ou, le 5 mars 1961, celui inscrit avec Santos, qui a été qualifié de « plus beau but de l’histoire du Maracana », après un raid de 70 mètres et 7 joueurs adverses, est parti rejoindre Maradona et les autres artistes du ballon.

Né en 1940 à Très Coraçoes, état du Minas Gerais, au Brésil, Edson Arantes do Nascimento (son nom complet), a brillé avec le club du Bauru Athletic Club, avant de rejoindre Santos à l’âge de 16 ans. C’est dans le club de l’Etat de Sao Paulo, que Pelé va exploser.

A 17 ans, Pelé inscrit 6 buts lors de la victoire du Brésil à la Coupe du Monde 58, dont un doublé en finale.

A 17 ans, il joue pour la première fois avec l’équipe du Brésil et, au terme d’une magnifique saison avec son club (il termine meilleur buteur du championnat de l’Etat de Sao Paulo) il est retenu pour jouer la Coupe du Monde en Suède, alors qu’il n’a même pas encore 18 ans. Dès les quarts de finale, il est titularisé à tous les matchs.

Dès le quart de finale, il se met en évidence en inscrivant le but de la victoire de la Seleçao contre le Pays-de-Galles (1-0). A 17 ans, et 239 jours, il devient le plus jeune joueur de l’histoire à marquer un but en Coupe du Monde. Avec 6 buts inscrits au cours des trois derniers matchs de la compétition, dont un doublé historique en finale.

La légende est en marche. C’est le premier titre de Champion du monde du Brésil, le premier de Pelé, mais pas le dernier. 1962 et 1970 : Pelé et le Brésil gagneront encore deux nouveaux titres.

Le 19 novembre 1969, le Maracana est en fusion, pour le millième but de Pelé, avec Santos, contre Vasco de Gama.

En 1975, cin ans après avoir inscrit le millième but de sa carrière dans un stade Maracana en fusion (le match a été interrompu pendant 20 minutes), Pelé, qui a pris sa retraite international six ans plus tôt, quitte Santos pour rejoindre le Cosmos New York, dont il contribuera grandement à la notoriété.

Alors qu’il avait annoncé sa retraite, à l’âge de 34 ans, sa situation financière le pousse à rejoindre le club qu’il guidera vers le titre, en août 1977, à bientôt 37 ans. Après ce titre, le Brésilien prend cette fois réellement sa retraite.

Durant sa carrière professionnelle, Pelé n’aura connu que deux clubs : Santos et le Cosmos New-York, où il terminera sa carrière sur un dernier titre, à l’âge de 37 ans.

Ambassadeur de l’UNICEF, puis ambassadeur de l’UNESCO, Pelé continuera à œuvrer pour le football partout dans le monde, avec des engagements humanitaires centrés sur l’aide aux enfants en difficultés. Toute sa vie, le « roi Pelé » a promu le sport comme un moyen d’expression sociale.

En 1998, alors qu’il était Ministre des Sport du Brésil, et qu’il s’était heurté aux plus grandes difficultés pour faire évoluer le foot professionnel, il parvient à faire voter « la loi Pelé », qui n’est autre que l’adaptation de l’arrêt Bosman, au Brésil.

Le palmarès exceptionnel de Pelé :

11 fois vainqueur du championnat de l’Etat de Sao Paulo.

6 fois vainqueur du championnat du Brésil.

2 Copa Libertadores

2 Coupes intercontinentales

1 Supercoupe des champions intercontinentaux

1 titre de champion de N.A.S.L

3 Coupes du Monde

11 fois meilleur buteur de l’Etat de Sao Paulo

Nommé meilleur joueur de l’histoire du 20ème siècle par la FIFA

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi