dimanche 29 janvier 2023

Movistar : comment gérer l’après Valverde ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

L’iconique espagnol s’est retiré du peloton en fin de saison et a laissé la Movistar se battre désormais sans lui, même s’il reste dans l’encadrement pour faire le lien entre les directeurs sportifs, les entraîneurs et les coureurs.

En 2022, Movistar a décroché 19 victoires. Quatre de plus qu’en 2021. L’inusable Valverde a encore trouvé le moyen d’en ramener trois, et de finir aussi à 42 ans meilleur coureur de son équipe au classement de la saison et du Giro ! Désormais le futur de l’équipe va s’écrire sans lui :

« Son départ constitue un changement colossal. Il laisse un vide immense. Le fait qu’il ne soit plus là va obliger Movistar à courir de manière différente. Peut-être que cela laissera aussi certaines opportunités à d’autres coureurs. Ils devront les saisir. Alejandro a été un type fantastique, un coureur merveilleux. Cela va être passionnant aussi de voir comment l’équipe va se développer et va avancer sans lui » explique Will Barta.

« L’équipe Movistar va devoir courir différemment »

Et l’Américain d’essayer de dessiner au mieux les contours et les objectifs de son équipe la saison prochaine :

« Je ne sais pas exactement quel grand Tour il va disputer, mais Enric (Mas) a le potentiel pour très bien faire dans ce genre d’épreuves. L’heure est peut-être venue pour lui de grimper sur la plus haute marche d’un podium de grand Tour (l’Espagnol a fini 5ème du Tour en 2020 et 6ème en 2021, 3 fois 2ème de la Vuelta en 2018, 2021 et 2022, Ndlr) ».

« Mais vous avez aussi dans l’équipe d’autres éléments de grande qualité comme Cortina, Aranburu, Matteo Jorgenson, qui peuvent démontrer de très belles choses aussi. Movistar est intrinsèquement une équipe de courses à étapes. La notion de groupe reste importante chez nous. De sorte que quand on prend le départ d’une course, c’est pour essayer de la remporter ».

Quand on demande à Barta de se positionner sur les rares recrues (outre Gaviria voir encadré), le natif de l’Idaho se félicite de leur venue :

« J’ai été équipier de Ruben Guerreiro (chez EF-Education, Ndlr). C’est un super puncheur très agressif. C’est un coureur très spectaculaire sur beaucoup de terrains différents. Je ne sais pas comment il sera utilisé, soit comme soutien d’Enric ou comme chasseur de victoires d’étapes, mais je suis convaincu qu’il aura un fort impact. Ivan Romeo, lui, d’après ce que j’en sais, outre le fait que ce soit un coureur très sympa, c’est surtout un super talent ».

Toutes ces composantes aussi performantes soient-elles ne feront jamais oublier un coureur de la dimension de Valverde. Mais ces coureurs pourront au moins permettre à Movistar de poursuivre son chemin avec un brio certain. L’équipe téléphone (sic) a de quoi répondre…

La recrue : Retour en grâce pour Gaviria ?

La formation espagnole a attiré dans ses filets le sprinteur colombien de 28 ans pour une saison. Ce dernier avec 50 victoires (dont 7 sur les grands Tours) n’est plus à présenter. Ce coureur a surtout connu ses heures de gloire chez Quick-Step en 2017 et 2018.

Depuis, il a été un peu plus en difficulté chez UAE Team Emirates. Perturbé qu’il a été par la Covid, il n’a gagné que deux fois en 2022 (deux étapes sur le Tour d’Oman) et une fois l’année d’avant (une étape sur le Tour de Pologne). Il entame désormais un nouveau chapitre dans sa carrière :

« La prochaine saison constituera un nouveau challenge pour moi car Movistar est réputée pour être une équipe de grimpeurs. Le fait qu’ils m’accordent tout de même leur confiance me donne beaucoup de motivation ». Will Barta approuve : « C’est un sprinteur qui a déjà beaucoup gagné. Il est une recrue de poids pour l’équipe. Et la possibilité avec lui de pouvoir gagner peut-être des victoires d’étapes importantes et de belles courses au sprint ».

Transferts

Arrivées : Gaviria (UAE Team Emirates), Guerreiro (EF-Education-EasyPost), Romeo (Hagens Berman-Axeon)
Départs : Elosegui (Kern Pharma), Valverde (retraite)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi