vendredi 8 décembre 2023

Nantes meilleure défense d’Europe : cette tendance qui s’explique

Clermont - Nantes (dimanche, 15h)

À lire

Totale surprise depuis la reprise post-Coupe du Monde, le FC Nantes d’Antoine Kombouaré, est invaincu et n’a encaissé aucun but, toutes compétitions confondues. Alors comment expliquer cette nouvelle dynamique des Canaris ?

Zéro but encaissé depuis le retour de la Coupe du Monde, aucun club du Top 5 Européen (hors Bundesliga, qui a repris ce week-end) n’égale cette statistique.

Pour son dernier match en novembre le FC Nantes nous avait laissés sur un nul 2-2 face à Ajaccio. Un match durant lequel, les Jaune et Vert étaient très loin des standards qu’ils affichent depuis quelques semaines.

Depuis le FC Nantes dégage une sérénité en défense qui lui fait beaucoup de bien au classement. Les coéquipiers d’Andreï Girotto ont récolté 8 points sur 12 possibles, en l’espace de 4 matchs, sans oublier les deux victoires en Coupe de France, d’abord face à l’AF Virois puis contre l’ES Thaon. Le premier grand artisan de cette dynamique n’est nul autre que son gardien et capitaine : Alban Lafont.

Alban Lafont, 11 arrêts en 4 matchs.

L’ancien toulousain toujours aussi étincelant sur sa ligne de but réalise un très grand début de seconde partie de saison. On se souvient notamment de sa parade exceptionnelle sur la tête de Julien à Montpellier, il avait reçu à l’occasion un 8 de la part de l’Equipe, qui l’avait élu Homme du match.

Une défense de plus en plus confiante.

Plus que l’apport de son portier, la défense ligérienne monte en puissance au fil des matchs. Contraint de faire avec le forfait de Nicolas Pallois (dans le dur avant de se blesser), Antoine Kombouaré a pu installer la paire Castelleto-Girotto.

Un duo en constante progression qui sait se montrer efficace dans les interceptions ainsi que dans les interventions. Si le Camerounais reste en retrait dans ses différentes sorties, le Brésilien monte régulièrement pour participer aux offensives, et il se débrouille comme un chef, en témoigne sa frappe limpide dans les cages de Jonas Omlin.

Kombouaré se permet d’installer “un 2005”

Pour ce même match à la Mosson, le coach kanak, a même eu l’audace de lancer Nathan Zézé, un jeune du centre de formation. Une première plus que réussie, qui a convaincu les nombreux observateurs.

Si le FC Nantes recrute beaucoup en attaque lors de ce mercato hivernal, c’est parce que ses éléments défensifs ont donné confiance à Kombouaré. Une confiance croissante qui pourrait changer la donne dans la lutte pour le maintien.

Arnaud Mercière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi