dimanche 21 avril 2024

Nantes pourrait sacrifier la Coupe de France pour sauver sa tête en Ligue 1

Nantes - Toulouse (samedi 29, 21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Samedi, le FC Nantes peut créer l’exploit en remportant une deuxième finale de Coupe de France de suite. Mais dans la foulée, les Canaris joueront leur maintien face à des adversaires qui auront à chaque fois largement le temps de se préparer mieux qu’eux.

Finaliste de la Coupe de France, aux portes d’un incroyable exploit (remporter deux fois de suite le trophée), les Nantais sont aussi aux portes de la Ligue 2. Au soir de la 32ème journée, les Canaris ne tenaient leur tête hors de la zone rouge que grâce à une meilleure différence de buts. 

C’est bien simple, Auxerre (14ème, 33 points), Strasbourg, Nantes et Brest, tous les trois 32 points vont se battre bec et ongles jusqu’à la dernière minute de la dernière journée, pour sauver leur place parmi l’élite. Tout en sachant que, passage à 18 clubs oblige, il n’y aura pas de barrages cette année. Les Nantais, qui s’étaient sauvés face à Toulouse, il y a deux ans, grâce à cet exercice, n’ont donc pas de filet.  Comme les trois autres équipes, qui ne pourront compter que sur elles-mêmes. 

Brest et Strasbourg, les deux prochains adversaires des Canarais, seront beaucoup plus frais pour jouer la survie en Ligue 1

« C’est monstrueux ce que nous avons la possibilité de faire, mais je n’oublie pas la situation en championnat », explique Antoine Kombouaré. « La survie du club en Ligue 1 est plus importante que la Coupe de France ».

Derrière la finale, se profilent deux rendez-vous décisifs pour les Canaris. Un déplacement à Brest (mercredi 3 mai), qui aura eu 10 jours pour se préparer, suivi de la réception de Strasbourg, dimanche 7 mai. Les deux fois, les adversaires des Canaris, qui jouent aussi leur survie, auront davantage de temps pour se préparer.

Et que se passera-t-il si les Nantais revenaient battus de leur déplacement au Stade de France ? Après avoir mis toute leur énergie dans ce match pour un trophée, et une Coupe d’Europe ?

Une équipe bis en finale de la Coupe de France ?

« Les joueurs y arrivent, mais moi, j’ai du mal à « switcher » les compétitions », insiste l’entraîneur du FC Nantes. « C’est sans doute aussi pour ça que je ne me rends pas bien compte de ce que pourrait représenter une deuxième victoire de suite en Coupe de France ».

Antoine Kombouaré doit-il “sacrifier” cette finale, en faisant des matchs de championnat qui suivent, sa priorité absolue ? Cela voudrait dire, ne pas aligner son meilleur onze face à Toulouse samedi.

Si Auxerre a un point de plus, son calendrier (déplacement à l’OM, réception du PSG) est compliqué. Pour espérer sa sauver, Nantes devra gagner au moins ses deux confrontations directes, à la Beaujoire, face à Strasbourg (34ème journée) et Angers (38ème journée).  Le match Brest-Auxerre de la 35ème journée, s’annonce aussi décisif pour les deux équipes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi