vendredi 31 mars 2023

NBA 2021-22 : notre top 10 des joueurs à suivre cette saison

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Entre joueurs draftés ou tradés, cette cuvée 2021/2022 promet beaucoup. on vous propose de suivre plus particulièrement 10 joueurs.

Kyle Lowry – Miami

Kyle Lowry (17,2 points de moyenne la saison dernière, 5,4 rebonds, 7,3 passes), a quitté les Raptors pour rejoindre le Heat. Le bail s’étend sur trois ans pour un contrat de 90 millions de dollars. Ce meneur de 35 ans s’offre un nouveau challenge. On attend qu’il apporte au Heat toutes ses qualités en défense et dans le domaine de la création.

Kemba Walker – Knicks

Kemba Walker est devenu un joueur des Knicks. L’ancien meneur des Bobcats, Hornets et des Celtics, a signé dans la franchise de New York après avoir été coupé par le Thunder. On parle d’un contrat de deux ans et d’un salaire estimé à 18 millions de dollars. Pour se libérer et rejoindre ainsi New York, le joueur de 31 ans aurait fait une croix sur 20 millions de dollars. C’est un retour à la maison pour ce joueur né dans le Bronx qui a été au lycée à Harlem.

Andre Drummond – Sixers

Il n’est pas resté plus longtemps en Californie avec les Lakers. Pas étonnant car ce pivot de 28 ans ne s’est pas mis en valeur là-bas. Le natif de New York a pris la direction de l’Est en s’engageant avec la franchise de Philadelphie. L’ironie de l’histoire est qu’il retrouve un certain Joel Embiid, joueur avec lequel il a eu de sacrées frictions par le passé. Ce dernier n’hésitant pas à le torpiller sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle association ne va pas manquer d’intérêt. Drummond arrive clairement pour se relancer.

Carmelo Anthony – Lakers

L’ailier de 37 ans était dans les radars des Lakers depuis des années. Le voilà enfin à destination après deux saisons de renaissance à Portland (13,4 points de moyenne la saison passée, 3,1 rebonds, 1,5 passe). Dès son arrivée dans la franchise californienne, les débats ont été animés.

Certains le voyant trop laxiste défensivement et loin de son meilleur niveau. Pour d’autres, il sera la recrue parfaite des Lakers pouvant combler bon nombre de failles dans l’équipe. « Melo » pourra notamment apporter sa grande qualité de shoot.

Lonzo Ball – Bulls

Ce Californien de naissance a pris la direction de Chicago via un contrat de quatre ans et 85 millions de dollars. Lors d’un match de pré-saison face à Cleveland, le meneur de 24 ans a fait forte impression. Au sein de la franchise de l’Illinois, il devrait faire le spectacle en tant que chef d’orchestre. Avec ses courses et ses projections rapides en attaque, il devrait régaler.

Andre Drummond – Sixers

Il n’est pas resté plus longtemps en Californie avec les Lakers. Pas étonnant car ce pivot de 28 ans ne s’est pas mis en valeur là-bas. Le natif de New York a pris la direction de l’Est en s’engageant avec la franchise de Philadelphie. L’ironie de l’histoire est qu’il retrouve un certain Joel Embiid, joueur avec lequel il a eu de sacrées frictions par le passé. Ce dernier n’hésitant pas à le torpiller sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle association ne va pas manquer d’intérêt. Drummond arrive clairement pour se relancer.

Devonte Graham – Pelicans

Depuis tout jeune et même lors de ses années au lycée, ce joueur a dû se battre pour montrer qu’il méritait sa place. Il a subi une défiance évidente. Mais, dans la franchise de Louisianne, il pourrait voir sa tâche facilitée en jouant aux côtés de deux cadors que sont Brandon Ingram et Zion Williamson.

En ayant probablement beaucoup plus de tirs ouverts, il devrait constituer une véritable troisième menace. Il a signé pour quatre ans en provenance des Hornets et 47 millions de dollars.

Cade Cunningham – Pistons

Voilà le joueur qui a été drafté en n°1 par les Pistons. Le joueur des Oklahoma State Cowboys incarne une nouvelle ère à Detroit et c’est forcément enthousiasmant. Rien que par son arrivée, cette franchise va être une des grandes équipes à suivre cette saison.

Ce meneur de 20 ans était pressenti pour être le leader de cette nouvelle cuvée. Pour les suiveurs, c’est un All Star en puissance avec ses atouts athlétiques et son playmaking alléchant associé à des qualités offensives affolantes.

Jalen Green – Rockets

L’arrière de 19 ans a été choisi en 2ème position de la draft par Houston. Quelques mois après le départ de James Harden, ce joueur talentueux débarque. Ce Californien incarne le renouveau de cette franchise texane. Il n’a peur de rien. Il se croit capable d’être le joueur enclin à faire retrouver les sommets à sa nouvelle équipe.

Davion Mitchell – Sacramento

Drafté en 9ème position, ce meneur de 23 ans peut s’avérer être l’atout défensif qui manquait tant aux Kings. Sacramento a montré des lacunes criantes en défense la saison passée. Ce joueur natif de l’état de Géorgie a notamment té recruté dans cette optique. Elu meilleur défenseur de la NCAA la saison passée et champion universitaire, il ne pourra pas néanmoins tout faire seul. Mais il pourra beaucoup soulager ses équipiers par son activité incessante.

Denis Schroder – Celtics

On s’attendait à ce que le meneur allemand de 28 ans prolonge aux Lakers pour quatre ans avec un contrat de 84 millions de dollars. Il s’est finalement engagé avec Boston pour 5,9 millions.

Si certaines rumeurs ont fait état de certaines tensions entre lui et Anthony Davis au sein de la franchise de Los Angeles, il se dit désormais ravi de se retrouver au milieu des Jayson Tatum, Jaylen Brown, Marcus Smart… L’Allemand veut tourner la page Lakers et gagner avec la franchise du Massachusetts.

Votre nouveau numéro France Basket à découvrir sur la nouvelle saison NBA.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi