jeudi 29 septembre 2022

NBA : Ja Morant (Grizzlies) fait le show

À lire

A 21 ans, Ja Morant est déjà une star. Comme toute star qui se respecte, le meneur de Memphis, élu Rookie de l’année, travaille attentivement ses looks, ses entrées sur le terrain. Et il bénéficie déjà de plusieurs surnoms.

Temetrius Jamel Morant (1m90, 79 kg) est plus connu sous le surnom de « Ja » qui n’est autre qu’un diminutif de Jamel et c’est comme cela que l’appellent ses coéquipiers de Memphis, c’est plus court et plus rapide à prononcer.

Sa cote est rapidement montée en flèche avec ses performances universitaires avec les Racers de Murray State et, en 2019, le jeune homme était tout simplement drafté à la 2ème position par les Grizzlies. Il est devenu le premier Américain non-freshman sélectionné si haut depuis 2013 et le premier joueur issu d’une université mid-major (soit une université hors des 8 conférences majeures) depuis Derrick Rose onze ans plus tôt.

Il a d’entrée bénéficié d’un statut de meneur titulaire, ce qui est plutôt rare pour un jeune joueur, ça montre son talent et son potentiel, son caractère aussi puisque ce statut de titulaire ne le perturbe pas du tout et il devient l’un des leaders de l’équipe. Rookie de l’année 2020 en NBA, il poursuit sa progression, possède de plus en plus de followers sur les réseaux sociaux et il adopte aussi un nouveau look.

Lors du match de la saison régulière face à Portland, il est entré sur le terrain avec un bandeau sur le front « Headband 12 » lors du match opposant les Grizzlies aux Blazers. Ce n’est pas Ja Morant qui est entré sur le parquet, mais « Headband 12 » !

Morant, futur MVP de la saison ?

Ce surnom peut devenir un petit porte-bonheur car, sur le match face aux Blazers, Morant a réalisé une excellente prestation avec 20 points, 9 passes et 5 rebonds. Il avait été le chef de file de son équipe victorieuse ce soir-là (111-104). Qu’il se fasse appeler Ja ou « Headband 12 » ne change rien à ses performances, il reste excellent sur le parquet (17,8 points, 7,3 passes et 3,9 rebonds pour sa première saison).

Un jour, à n’en pas douter, « Headband 12 » sera élu MVP de la saison ou remportera le titre NBA. Il possède le profil jeu et les qualités pour s’imposer dans une grosse écurie NBA qui joue le titre. Le « Headband 12 » sera certainement commercialisé et il devrait faire un carton chez les jeunes qui ont trouvé en Ja Morant un nouveau modèle.

Son profil, son explosivité, ses dunks surpuissants, sa capacité à se démultiplier sur le terrain font penser à Russell Westbrook. Il est souvent comparé au meneur des Rockets. Il doit ajouter de la vitesse dans son jeu pour être encore plus fort, mais peut-être que son nouveau look donnera à « Headband 12 » de la force supplémentaire.

Dans les prochaines années, on devrait voir fleurir dans les tribunes des « Headband 12 » en hommage à celui qui les fera rêver sur le terrain avec le maillot des Grizzlies ou sous d’autres couleurs. Ja « Headband » 12 Morant est parti pour une longue décennie de domination. Toutes les marques le demandent, d’autres produits à son nom devraient sortir et ça lui permettra, peut-être, de gagner des surnoms supplémentaires…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi