vendredi 14 juin 2024

Niccolo Bonifazio : « Julien Simon est toujours tiré à quatre épingles »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Désireuse d’effacer une saison passée en demi-teinte (3 victoires), l’équipe Total Direct Energie n’a pas lésiné sur les moyens en opérant un recrutement ambitieux (Boasson Hagen, Latour, Vuillermoz, etc). Niccolo Bonifazio présent dans cette équipe depuis 2019, et auteur de deux des trois victoires de son équipe en 2020, nous fait les présentations.

LE PLUS TALENTUEUX

« Edvald Boasson Hagen. Il a gagné beaucoup de courses (81, Ndlr) dont des étapes sur le Tour de France (3, Ndlr). C’est un très grand coureur. C’est un renfort considérable pour l’équipe. Et en plus c’est quelqu’un de bien sur le plan humain ».

LE PLUS POPULAIRE

« Lilian Calmejane l’était, mais il est parti (chez AG2R Citroën). Niki Terpstra est aussi un coureur excessivement suivi. Tout comme Pierre Latour d’ailleurs ».

LE PLUS SUPERSTITIEUX

« Si tous les coureurs de l’équipe sont très professionnels dans leur approche, aucun d’eux n’a de rituel particulier avant le départ d’une course ».

LE PLUS CLASSE

« Julien Simon. Il est toujours tiré à quatre épingles ».

LE PLUS PROMETTEUR

« Mathieu Burgaudeau. Il est jeune (22 ans), mais je le trouve déjà très fort. C’est un coureur complet. Il peut bien s’exprimer un peu partout ».

LE PLUS PROFESSIONNEL

« Moi ! (sourire) Sans prétention, je suis très pointilleux notamment dans le domaine de la nutrition. C’est essentiel. Il est fondamental de bien s’alimenter. C’est au moins aussi important que l’entraînement. Je fais attention à tous les détails ».

LE PLUS CHAMBREUR

« Anthony Turgis. Il ne perd jamais une occasion de chambrer. Mais ce n’est jamais méchant ».

Niccolo Bonifazio : « Burgaudeau est très prometteur »

LE PLUS BAVARD

« Lilian Calmejane n’est plus là et c’est Adrien Petit qui a pris le relais. Il ne perd jamais une occasion de parler ».

LE PLUS RÉSERVÉ

« Romain Sicard. On ne l’entend quasiment jamais. Il est assez timide ».

LE PLUS RAPIDE

« Il y a évidemment Edvald Boasson Hagen. Mais Anthony Turgis est également un coureur doté d’une grosse pointe de vitesse ».

LE PLUS GROS DORMEUR

« Fabien Grellier est incontestablement le coureur qui dort le plus (rires) ».

LE PLUS POLYGLOTTE

« Romain Sicard. En plus du français, il parle aussi l’espagnol et l’anglais. Pour ma part, à part l’italien, je parle le français et l’anglais ».

LE PLUS MALCHANCEUX

« Mon frère, Leonardo, n’a pas eu beaucoup de chance ces derniers temps. Entre ses problèmes de genou et la Covid, il n’a pas été épargné. 2020 n’a pas été une bonne saison pour lui ».

LE PLUS PASSIONNÉ PAR UN AUTRE DOMAINE

« Adrien Petit est particulièrement intéressé par les voitures et les motos ».

LE PLUS DE SUCCÈS AUPRÈS DES FEMMES

(éclat de rires) « Je ne le dirai pas. Je n’ai pas envie de générer des scènes de ménage… ».

LE PLUS RADIN

« Tout le monde est généreux chez nous ».

LE PLUS GOURMAND

« Damien Gaudin. Il est très grand (1m92). Il mange énormément ».

LE PLUS FÊTARD

« Adrien Petit. Tout en restant très professionnel bien sûr ».

Mag : cyclisme magazine

Toute l’actu du cyclisme avec Le Sport Vélo, en vente ici ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi