dimanche 11 avril 2021

Nice : Peter Bosz, le plan B (après Christophe Galtier) a bien été activé

À lire

Christophe Galtier (Lille) parle ouvertement du titre

A six journées de la fin, Lille est le mieux placé pour décrocher le titre. Pour ça, Christophe Galtier...

Jorge Sampaoli (OM) ne cherche pas la cinquième place

Après ses déclarations ambigües sur le mercato, l'entraîneur argentin a expliqué ne pas faire de la 5ème place un...

Xavi Simons, la pépite que le PSG a piqué au Barça est lancée

Onze jours avant ses 18 ans, il a fait ses grands débuts en Ligue 1 en entrant en jeu...

Pour palier à un (probable) refus de Christophe Galtier, l’OGC Nice a réactivé une piste sérieuse : elle mène au technicien néerlandais Peter Bosz.

Si Christophe Galtier demeure la priorité  absolue de l’OGC Nice, on est encore très loin de voir débarquer l’entraîneur du LOSC sur la Côté d’Azur. Un proche du Marseillais nous a notamment expliqué que l’entraîneur du LOSC, très frustré par la campagne en Ligue des Champions 2019/2020 souhaitait revenir dans la reine des compétitions pour prendre une revanche.

Si le club lui donne les moyens de ne pas faire uniquement de la figuration, il ne quittera pas le Nord. L’autre solution qui passera avant le GYM est de le voir partir pour Lyon, dans le cas où les Gones terminent sur le podium et… ne gagnent pas la Coupe de France. Si l’OL atteint ces deux objectifs, Rudi Garcia devrait rester. 

Peter Bosz avait été approché en 2018

Dans ce contexte, Jean-Pierre Rivère s’est déjà tourné vers un plan B. Il s’agit de Peter Bosz, l’ancien entraineur de l’Ajax Amsterdam. Le technicien de 57 ans est libre depuis qu’il a été écarté du Bayer Leverkusen après une série de mauvais résultats. Une situation qui facilite les discussions entre les deux parties. Selon nos informations en provenance des Pays-Bas, une nouvelle approche aurait même déjà eu lieu.

Suivi depuis plusieurs mois par les Aiglons, le technicien néerlandais a à son actif une participation à la finale de la Ligue Europa 2017 (défaite contre Manchester United) après avoir éliminé l’Olympique Lyonnais en demi-finale.

La première approche des Aiglons remonte au printemps 2018, avant l’arrivée de Patrick Vieira. Mais la position du Néerlandais, qui avait rejoint Leverkusen en cours de saison (après avoir été débarqué par Dortmund qu’il avait rejoint en 2017) avait fait passer cette piste au second plan. 

Peter Bosz est-il l’homme de la situation ?

On peut toutefois se demander si Peter Bosz, qui n’a pas réussi à confirmer depuis son départ de l’Ajax serait une bonne solution pour l’OGC Nice. Sa faculté à faire bien jouer ces équipes en s’appuyant sur les jeunes et ses rapports avec la France (il a joué trois ans à Toulon  à la fin des années quatre-vingt) lui donnent toutefois un profil séduisant.

En août dernier, quand Ronald Kooman a quitté son poste de sélectionneur des Pays-Bas pour rejoindre le Barça, Peter Bosz a été cité parmi les candidats à sa succession, au même titre que Louis Van Gaal et Franck De Boer qui a finalement été choisi. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

À lire aussi

risus. mattis risus ut vulputate, mattis justo Lorem amet, Aenean ut