dimanche 14 juillet 2024

Nice, Sassuolo et le Hertha, trois pistes pour Rudi Garcia

À lire

Dans quel club Rudi Garcia va-t-il pouvoir rebondir ? Nous en avons trouvé trois qui pourraient l’accueillir cet été.

En fin de contrat à Lyon Rudi Garcia et l’OL ont décidé d’un commun accord de ne pas poursuivre l’aventure. Très décrié par ses propres supporters, en raison de son passé sur le banc marseillais et des propos qu’il avait pu tenir sur l’institution, Rudi Garcia reste sur deux saisons très compliquées à Lyon (malgré une demi-finale de Ligue des Champions), ternies par une quatrième place peu glorifiante.

Pourtant, celui qui réussissait le doublé avec Lille en 2011, conserve une belle cote et ne devrait pas avoir de mal à rebondir. Son profil sera sûrement étudié par des écuries de ligue 1, mais aussi étrangères. On vous propose aujourd’hui trois destinations que Rudy Garcia pourrait prendre.

OGC NICE (Ligue 1)

Le Gym à l’image de son budget grandit en ambition chaque année. Classés neuvième en ligue 1, les Aiglons n’accèderont pas à l’Europe cette année. Et si l’équipe qui a privé l’OL de C1 récupérait son entraineur ?

Un temps annoncé restant, un temps annoncé partant, les dernières rumeurs envoient Christophe Galtier à Nice, pourtant il semblerait peu probable qu’il choisisse le projet niçois.

Rudy Garcia pourrait très bien succéder à Adrian Ursea, en tout cas ce serait un bon choix sportif pour le Gym et pour le technicien français. Un environnement plus pacifique et de plus grandes responsabilités pourraient permettre à Rudy Garcia de se relancer, avec des joueurs qu’il a connu, bien que mis au placard à l’OL (Amine Gouiri et Jeff-Reine Adélaïde si ce dernier reste). La piste s’annonce surprenante, mais bel et bien envisagée par les dirigeants niçois eux-mêmes qui apprécient l’ancien entraîneur de l’OL.

Sassuolo (Série A).

Rudy Garcia après avoir entrainé Lille, a pris un nouveau tournant dans sa carrière à Rome. Un retour en Italie, où le technicien français a laissé des bons souvenirs, pourrait être envisageable.

Roberto De Zerbi, actuellement entraineur de Sassuolo, il est sur les tablettes de plusieurs grands club européens, notamment l’OL en France (tout comme Nice).

Retourner en Italie avec une équipe jeune et ambitieuse serait un bon challenge pour le Français. Dans ce club, médiatiquement moins exposé, l’ancien entraîneur de l’OL retrouverait son ancien joueur Maxime Lopez en pleine explosion. On connait l’attachement du technicien français au championnat italien, reste à voir si les dirigeants de Sassuolo se penchent sur son profil.

Hertha Berlin (Bundesliga)

Cette option paraît la moins probable des trois car Pal Dardai l’entraineur en place (et rappelé en janvier après avoir été évincé la saison dernière) a encore une année de contrat avant la fin de son aventure Berlinoise. Mais le club veut grandir et devenir une équipe forte en Bundesliga. Cette option pourrait être bénéfique pour les deux parties.

Le Hertha Berlin serait une parfaite destination pour Rudi Garcia qui donnerait sa préférence à une expérience à l’étranger, avec un championnat très offensif ne reniant pas son identité de jeu.

L’effectif est très solide et permet d’être ambitieux. La position du Hertha au classement (14ème place) n’est pas significative du potentiel de l’équipe. Il y retrouverait un joueur qu’il affectionne en la personne de Lucas Tousart et permettrais grâce à son expérience de ramener le club sur le devant de la scène allemande et par la suite européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi