mardi 25 juin 2024

Nolan Le Garrec, le diamant bourré de talent du Racing 92

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Nolan Le Garrec est un petit diamant gardé bien au chaud par le Racing 92. À 18 ans, il impressionne avec ces qualités et son sérieux avec l’Ovalie comme dans ses études.

Il est issu d’une famille de rugbymen

Né le 14 mai 2002 à Vannes, en Bretagne, Nolann Le Garrec a baigné dans le rugby dès son plus jeune âge. En intégrant dès l’âge de 8 ans le RC Vannes, il a tout simplement suivi l’héritage familial grâce à son grand-père, Alain Le Garrec, qui était éducateur sportif du club, mais surtout son père, Goulven, qui a connu une carrière de joueur professionnel du côté de Bordeaux-Bègles avant de basculer dans un rôle de technicien et d’entraîneur, notamment au RCV où il s’occupe de l’aspect technique et tactique des joueurs et de la charnière.

Nolan Le Garrec quitte rapidement sa région pour s’épanouir

En 2017, alors qu’il vient à peine d’avoir 15 ans, Nolann Le Garrec décide de quitter son club d’origine et sa région natale pour aller continuer sa formation au pôle Espoirs de Tours avant de filer pour le Racing 92 et de démarrer son épanouissement tout en affirmant ses qualités. A l’image de son père, c’est au poste de demi de mêlée qu’il arrive à s’affirmer et mener ses équipes à la victoire à chaque sortie qu’il fait sur le terrain.

Nolan Le Garrec remporte son premier titre national à 14 ans

Depuis son plus jeune âge, Nolann Le Garrec a appris à gagner. En 2016, il remporte le Super Challenge de France Espoirs avec le RC Vannes en U14. Le premier de sa jeune carrière. Il réussira d’ailleurs à répéter cet exploit avec les moins de 16 ans du Racing 92 quand il devient champion de France Alamercery en prenant le dessus sur Agen en finale.

Il a Dan Carter comme modèle

Nolann Le Garrec a fait du jeu au pied l’un de ses points forts. Il a d’ailleurs pris l’habitude de suivre l’exemple des meilleurs. Et notamment du Néo-Zélandais Dan Carter qui était une référence mondiale. Dans ses jeunes années, il a aussi très vite appris à suivre l’exemple de Thomas Le Barillier, l’une des légendes du RC Vannes. D’ailleurs, il a déjà marqué les esprits en offrant la victoire à ses coéquipiers grâce à une pénalité à la sirène.

Nolan Le Garrec a continué ses études

Malgré le fait qu’il réussit à percer au plus haut niveau, Nolann Le Garrec a décidé de continuer ses études. Après avoir eu son Bac S en 2019, le demi de mêlée a décidé de poursuivre en réalisant des études de commerce. Au sein de la réputée école de l’EDHEC de Lille, où il arrive à concilier sa carrière prometteuse naissante sans oublier de préparer la suite.

Son entraîneur est dithyrambique

Devenu, depuis cette saison, un joueur de l’effectif de Top 14 du Racing 92, Nolann Le Garrec a tout de suite su frapper les esprits. Au point de voir son entraîneur, Laurent Travers, tenir des propos plus que flatteurs. « Il a un potentiel hors norme. C’est un diamant. A nous de faire ce qu’il faut pour bien le polir et pour que, dès 2023, il puisse rapidement postuler au plus haut niveau. »  

Retrouvez cet article et toute l’actu du rugby dans Rugby magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux.

Il possède un gabarit atypique

Dans un monde qui voit le rugby basculer avec des athlètes au physique impressionnant, Nolann Le Garrec va à contre-courant. Avec 1m77 pour 78 kg des qualités qui lui permettent d’avoir une grande mobilité. En plus d’une capacité à prendre de vitesse les grands gabarits du rugby moderne.

Nolan Le Garrec n’a pas encore son permis de conduire

Le Garrec est en avance pour tout que ce soit sur ses études et dans sa progression dans le rugby. Le destin veut que Nolann Le Garrec met plus de temps à avoir son permis de conduire.

Il a pris ses habitudes en équipe de France

Depuis 2018, Nolann Le Garrec a pris ses habitudes en équipe de France. A l’issue de son premier titre remporté avec le RCV, il est rapidement repéré par le giron fédéral qui le prend sous son aile. Il aurait dû participer au Mondial juniors l’an passé si la pandémie n’avait pas annuler la compétition.

Nolan Le Garrec a débuté en Top 14 à 18 ans

Intégré à l’effectif premier du Racing 92, Nolann Le Garrec a démarré en Top 14 à l’âge de 18 ans et 5 mois. C’était du côté de Toulouse lors de la 4ème journée où il a joué 23 minutes pour une défaite 30-24. Sa première titularisation se fera du côté de La Rochelle avec une défaite 9-6. Son premier match de Coupe d’Europe a été joué face aux Harlequins à l’occasion d’une victoire 49-7 à Twickenham. Pour ses premiers points, il devra attendre la 12ème journée et la victoire face à Agen 45-10. Il transformera les essais de Jordan Joseph et Ibrahim Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi