mardi 6 décembre 2022

Nos cinq pires vérités sur la 19ème journée de Ligue 1

À lire

Tout peut arriver ce soir dans le cadre d’une passionnante 19ème journée de Ligue 1. Nous avons envisagé les pires des vérités pour cette dernière journée des matchs aller…

Lyon ne sera pas champions

C’est le moment ou jamais pour l’OL. Leaders avec trois points d’avance au moment de se déplacer au Roazhon park, les Gones sont perçus comme des potentiels champions de France. Surtout qu’en face, le PSG a pris le risque de changer d’entraîneur en pleine saison, à un moment où le calendrier ne laisse pas le temps au successeur de Tuchel de mettre en place sa méthode. Encensés par les médias, les Lyonnais sont dopés par leur première place. Mais en cas de défaite en Bretagne, ils pourraient se retrouver troisièmes, avec quatre points d’avance seulement sur leur adversaire du jour, sous la menace virtuelle de l’OM et ses deux matchs en retard. 

Jérôme Arpinon (Nîmes) va se faire virer

Bons derniers, les Nîmois restent sur une série catastrophique (un seul point pris sur ses sept derniers matchs avec 20 buts encaissés) et leur entraîneur, Jérôme Arpinon ne devrait pas résister à un nouveau faux pas. Surtout si les crocos réitèrent sur leur pelouse face à Lille, la même performance que mercredi à Strasbourg (0-5). Privé de nombreux titulaires en défense, le coach nîmois n’est pas serein.

Domenech compte sur l’OM pour lui rendre un sacré service !

Le PSG n’est pas sorti d’affaire

Ceux qui pensaient que virer Tuchel suffirait à rendre de nouveau le PSG étincelant pourraient être déçus. Après un premier match compliqué dans le Forez, pour ne pas dire plus de la deuxième mi-temps, les Parisiens pourraient encore galérer face aux Brestois. Difficile pour Pochettino de mettre sa patte sur l’équipe avec seulement 6 entraînements dans les jambes (et pas les plus intenses), surtout que de nombreux joueurs importants (Neymar, Kimpembe, Bernat, Paredes…) manquent toujours à l’appel. Mais Les Qataris ont pris le risque, Pochettino a relevé le défi…

Monaco ne sera pas sur le podium

Malgré un effectif pléthorique et une équipe bourrée de talent, Monaco oscille entre le très bon (la deuxième période contre le PSG à Louis II) et le très mauvais (son match à Lyon). Ce soir, Angers, deuxième meilleure équipe de Ligue 1 à l’extérieur peut gagner à Louis II où les Monégasques ne sont pas en confiance. Une défaite qui serait très lourde de conséquences. Avec notamment celle de rayer définitivement Kovac et son équipe de la course au podium, qui est, rappelons-le, l’objectif affiché.

Nantes va tomber dans la zone rouge

En grand danger à Montpellier, Nantes doit surtout compter sur l’OM pour ne pas tomber dans la zone rouge. Si les Canaris perdent dans l’Hérault et que Dijon réussit l’exploit de battre les Marseillais, alors l’équipe de Domenech sera barragiste. Un scénario catastrophe pour Domenech et ses joueurs.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi