lundi 20 mai 2024

Nos pronostics pour la 21ème journée : les Verts coulent, Bordeaux aussi

À lire

Comme pour chaque journée de Ligue 1, retrouvez les conseils des experts de la rédaction pour vous aider à parier sur les matchs de Ligue 1.

En cette période compliquée, où les effectifs à la disposition des entraineurs varient chaque jour en fonction du covid, il est bien difficile de pronostiquer les résultats des matchs. Le déroulement même de certaines rencontres ne sont pas certains. Pour l’instant toutefois, toutes les rencontres de la 21ème journée devraient se dérouler.

Après la victoire de Nice sur Nantes hier soir, la journée se poursuit aujourd’hui à 17h avec une affiche historique, entre Saint-Etienne et Lens. Les Verts, qui n’ont pas joué depuis le 2 janvier en Coupe de France (le match à Angers a été reporté) sont très diminués, avec quasiment une défense sur le carreau (Maçon, Kolodziejczak positifs, Sow et Moukoudi à la CAN), et de nombreux absents (Bouanga, Khazri et Neyou à CAN, Hamouma trop court, Green blessé et Gnagnon en phase de reprise.

Les Verts avec l’équipe B face à Lens… au complet

Ce sera donc l’équipe « B » pour les Verts face à des Lensois qui ont parfaitement entamé 2022, avec une qualification en Coupe face à Lille et une victoire contre Rennes en Ligue 1. Et surtout, qui ne comptent que trois absents : Ganago et Haïdara à la CAN et Machado en reprise. La tâche s’annonce très très compliquée pour les Verts, voir impossible.

Dans la soirée, le PSG, toujours sans Messi mais avec Di Maria, Donnarumma, Bernat, Danilo ou Draxler, remis du Covid, accueille le Stade Brestois. Les Bretons, qui restent sur une claque à domicile face à Nice (0-3 à 11 contre 10), sont privés de Belkebla (à la CAN), mais aussi de Cibois et Del Castillo, blessés.

Dimanche, la 21ème journée repart dès 13h avec le déplacement de Bordeaux à Rennes. Deux équipes en difficultés. Les Bordelais sont même en plein marasme (et viennent d’écarter plusieurs joueurs, dont Koscielny), alors que Rennes, qui reste sur trois défaites de suite et une élimination en 32ème de finale de la Coupe de France par Nancy (lanterne rouge de Ligue 2), est sous pression.

Rennes largement favori face à Bordeaux

En attendant d’éventuels renforts d’ici la fin du mois, Bordeaux est, de son côté, très diminué. Sans Mensah et Onana, à la CAN, mais aussi Briand et Traoré, blessés, en plus des joueurs écartés (Baysse, Ottavio, Zerkane, Mja, Kalu et Koscielny), pendant que les Bretons doivent se passer de  Gomis, Traoré, Sulemana et Aguerd (CAN), mais aussi de Salin et Gélin (blessés). Ouf !

Parmi les quatre matchs de 15h, la pression est sur Monaco, qui vient de changer de coach (avec l’arrivée de Philippe Clément à la place de Nico Kovac) et qui n’a plus de points à perdre. Après le nul à Nantes (0-0) le week-end dernier, on attend plus des Monégasques. La présence de Ben Yedder, Fofana et Disassi au coup d’envoi restait toutefois très incertaine. Clermont devra faire sans Bayo ni Allevinha, à la CAN.

Après son match raté à Clermont (0-0 à 11 contre 10), le Stade de Reims attend une réaction contre Metz. Pour cette rencontre, Oscar Garcia doit faire sans El Bilal Touré, Doumbia, Gassama et Konan, qui sont à la CAN, mais la recrue suédoise, Jens Cajuste, devrait faire partie du groupe.

Autre rencontre se jouant à 15 h : Strasbourg – Montpellier. Un véritable choc pour l’Europe, puisque les Alsaciens sont 8èmes, à deux points de Montpellier, cinquième, et qui reste sur quatre succès de suite en Ligue 1. Le match se déroulera sans Olivier Dall’Oglio, positif au Covid.

Grosse pression sur Peter Bosz avant Troyes – Lyon

Enfin, on s’intéressera aussi à la rencontre entre Lorient et Angers. Deux équipes très touchées par le Covid et qui n’ont pas joué la semaine dernière. Impossible de savoir exactement qui fera son retour pour cette rencontre. Une chose est sûre : Angers est privé de ses attaquants, Bahoken et Boufal, à la CAN, alors que Lorient doit se passer de Moffi et Ouattara, pour les mêmes raisons.

En déplacement à Troyes (17h), l’OL d’un Peter Bosz sous pression n’a pas d’autre choix que de l’emporter. Mais la tâche sera rude face à l’ESTAC de Bruno Irlès (qui a succédé à Laurent Battles), qui a soigneusement préparé son match. Diomandé et Denayer (blessés), manqueront aux Lyonnais, en plus de Slimani,  Toko-Ekambi et Kadewere, à la CAN. Thiago Mendes, lui, est finalement du voyage. A Troyes, le successeur de Laurent Battles doit se passer de Touzghar, Kaboré, Baldé et Kouamé, à la CAN, mais aussi de Moulin, suspendu.

Le choc OM – Lille sans vainqueur ?

Enfin, c’est avec le choc de la 21ème journée que se terminera le week-end. L’OM reçoit Lille qui reste sur trois victoires (à Rennes notamment) et un nul en Ligue 1, mais aussi sur une grosse désillusion en Coupe de France à Lens (battu aux tirs au but par Lens après avoir mené 2-0 et s’être fait rejoindre en fin de match). Les Marseillais, eux, ont parfaitement commencé 2022, avec un succès en Coupe de France et une victoire historique à Bordeaux, où ils n’avaient plus gagné depuis 44 ans.

Du côté de l’OM, Sampaoli devra faire sans Dieng et Gueye (suspendu), à la CAN, mais aussi sans doute, sans Mandanda et Rongier (blessés et très incertains) ainsi qu’Alvaro Gonzalez, écarté en attendant son transfert. A Lille, seuls Celik et Weah sont annoncés forfaits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi