samedi 20 juillet 2024

Nous avons décrypté les réactions de Marquinhos et Pablo Longoria après les tirages au sort

À lire

Les tirages au sort des compétitions européennes ont rendu leur verdict et ont été plutôt cléments avec le PSG et l’OM. Nous avons décrypté les réaction de Marquinhos et Pablo Longoria.

Avec la Real Sociedad et le Chakhtior Donetsk, le PSG et l’OM ont été plutôt chanceux lors du tirage au sort des 8èmes de finale de la Ligue des Champions et les barrages de la Ligue Europa. Alors que le club basque, actuel 6ème de Liga, était le moins dangereux des 8 vainqueurs de groupe, le club ukrainien, qui évolue dans des conditions difficiles (notamment avec des match délocalisés en Coupe d’Europe), est loin d’être le plus dangereux des adversaires. Bien sûr, il était inconcevable pour le capitaine du PSG, Marquinhos, et le président de l’OM, Pablo Longoria, de le reconnaître publiquement. Nous avons donc décrypté leurs réactions, en entrant dans leurs cerveaux.

Marquinhos : « Dans deux mois, on sera beaucoup plus forts qu’eux »

La réaction officielle de Marquinhos :  « C’est un adversaire qui se trouve dans un très bon moment. Ils ont eu une phase de groupes difficile, avec de bons adversaires, et ils ont fini premiers, ça montre que l’on va devoir bien se préparer pour ce match. D’ici ce match, il va se passer beaucoup de choses. Notre équipe est en train de grandir ».

Ce qu’il voulait dire : « C’est un adversaire en forme à ce moment de la saison, mais qu’en sera-t-il en février prochain ? De notre côté, il va se passer beaucoup de chose, notamment la possibilité de recruter des renforts. On sera beaucoup plus forts dans deux mois et on sera prêts pour les éliminer »

Pablo Longoria : « Depuis qu’ils n’ont plus leurs Brésiliens… »

La réaction officielle de Pablo Longoria : « Nous tombons sur une très bonne équipe du Shakhtar, habituée aux joutes européennes, championne d’Ukraine en titre et qui a réalisé un parcours solide en Champions League. C’est une belle affiche, compliquée, mais nous avons aussi réalisé une bonne première phase dans un groupe relevé. À nous d’être sérieux et appliqués lors de ces deux prochains mois pour arriver dans une bonne dynamique à cette échéance. »

Ce qu’il voulait dire : « Nous affronterons une bonne équipe du Shakhtar, mais le fait qu’ils ne jouent pas chez eux, est un avantage. Et puis, en dehors d’un Burkinabé, de deux Georgiens et d’un Israëlien, il n’y a plus que des Ukrainiens dans une équipe qui performait surtout grâce à ses bons joueurs étrangers. De notre côté, pour passer, nous devrons faire mieux que face à Brighton, que nous n’avons pas réussi à battre dans notre poule. Il faudra être prêt, et penser à encaisser moins de buts pour passer ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi