mercredi 5 octobre 2022

Nouvelle absurdité de la LFP : programmer le Trophée des champions en janvier !

À lire

C’est donc officiel. Le Trophée des Champions, traditionnellement placé en tout début de saison et que l’on avait fini par oublier, aura bien lieu au mois de janvier. Il opposera le PSG à l’OM.

La LFP qui n’est pas avare de décision toutes plus ridicules les unes que les autres, a dû trouver que l’OM et le PSG n’avaient pas assez de matchs à jouer cette saison en un temps record et a donc collé ce rendez-vous le mercredi 13 janvier prochain à Lens.

Un 6ème match à jouer pour le vainqueur du championnat (également vainqueur de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue) et son dauphin en 24 jours.

Ouf ! on est sauvés ! Il faut dire qu’on commençait à paniquer à l’idée de ne pas voir de Trophée des Champions décerné en cette saison bouleversée par une pandémie qui a mis le football à terre sur toute la planète. 

Une chose est sûre : la décision de programmer ce Trophée dont tout le monde se contrefout n’a qu’un intérêt, celui de respecter le contrat passé avec… Médiapro, diffuseur plus fragilisé que jamais et qui pourrait bientôt mettre la clé sous la porte. 

5 matchs en 18 jours pour l’OM et le PSG !

Entre le 6 et le 24 janvier, après une très courte mini-trêve de Noël, l’OM et le PSG joueront donc 5 matchs en 18 jours. A un moment où tous les entraîneurs se plaignent des blessures à répétition des joueurs où la fatigue des organismes nous prive d’un spectacle déjà amputé d’ambiance, c’est par un véritable marathon que les deux grands ennemis du football français vont commencer l’année.

Après la programmation beaucoup trop tôt du classico aller (pour vendre des abonnements), voilà le Trophée des Champions pour aller au bout de la bêtise. Il faut reconnaître que le spectacle était tellement beau en septembre dernier que l’on aurait tort de se priver du replay…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi