lundi 15 juillet 2024

OL : Laurent Blanc pourrait claquer la porte

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Agacé par les difficultés rencontrées par l’OL, freiné par la DNCG, Laurent Blanc peut-il claquer la porte ? Si ce n’est pas le sentiment qui prédomine, la menace est bien réelle.

Dans une longue interview durant laquelle il a balayé l’actualité, Jacques Wendroux s’inquiète pour l’Olympique Lyonnais. « Je prie le bon dieu pour qu’il reste ! C’est un sanguin, il est capable de dire qu’il en a marre de cette situation et de claquer la porte ! », a-t-il lâché. Des propos qui prennent tout leur sens dans la bouche du journaliste d’Europe 1, qui est proche du champion du monde 98. Wendroux connaît très bien l’entraîneur de l’OL et sait de quoi il parle.

Laurent Blanc : « Ce qui est sûr, c’est que l’on perd du temps »

Il sait que celui qui a succédé à Peter Bosz, en octobre dernier, est forcément agacé par la situation de l’OL. « Ce qui est sûr, c’est que l’on perd du temps sur les propositions que nous avions sur les joueurs », a regretté Laurent Blanc, dans un entretien accordé au Progrès. « Certains veulent venir, mais après il faut passer au contrat, et si on n’a pas ce qu’il faut, c’est dur. On avait déjà préparé cette saison, mais on ne s’attendait pas à ce qui s’est passé. Maintenant faisons confiance aux nouveaux propriétaires en échangeant avec les hommes qui sont déjà en place, moi depuis 10 mois et d’autres depuis plus longtemps.»

Si les arrivées de Skelly Alvero et Clinton Mata ont été confirmée, en revanche, celle de Renato Tapia est à l’arrêt. Au cours de cet entretien, Laurent Blanc a d’ailleurs expliqué que la saison dernière, il avait failli quitter le club face aux nombreux écueils rencontrés sur sa route. Il a finalement décidé d’aller au bout, classant l’OL à la 3ème place sur les matchs retour, avec l’espoir de repartir sur de bonnes bases cette saison. Pour l’instant, c’est compliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi