dimanche 2 octobre 2022

OL : Pourquoi Peter Bosz a viré Marcelo en cinq minutes

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Une chose est sûre : les supporters ne le regretteront pas. Mais la vitesse à laquelle le défenseur brésilien a été éjecté de l’équipe interpelle. Explications.

Il ne fallait qu’une étincelle. Alors que Peter Bosz lui-même avait du mal à comprendre la prolongation de contrat de deux ans signée par Marcelo en mai dernier, la gifle reçue à Angers dimanche a mis à bout le nerfs de l’entraîneur néerlandais. Et plus particulièrement les échanges qui ont suivi dans le vestiaire, où les joueurs se sont exprimés à propos du mauvais début de saison du club (un nul laborieux contre Brest à domicile et une claque à Angers).

Selon nos informations, le comportement de Marcelo et les mots qu’il a tenu, visant directement l’institution, ont eu raison du duo Juninho – Bosz.

En cinq minutes, Peter Bosz règle son cas avec Juninho

Déjà très contrarié par le comportement du joueur sur le terrain, agressif dans le mauvais sens du terme (rappelons que Marcelo aurait pu prendre un rouge en première période avant de marquer un but contre son camp tout à fait évitable), le successeur de Rudi Garcia n’a pas du tout apprécié l’attitude du Brésilien dans le vestiaire. Notamment la mise en cause de certains de ses choix (plus tactiques qu’humains).

Alors que les joueurs étaient encore sous la douche, une Peter Bosz aurait évoqué la mise à l’écart du joueur de 34 ans quasiment immédiatement. Bosz a confirmé à Juninho qu’il ne comptait pas sur lui (Marcelo bénéficiait de des absences de Denayer et Da Silva pour jouer depuis le début de saison)  et qu’il fallait recruter un défenseur central pour le remplacer.

C’est Juninho, après avoir échangé avec Jean-Michel Aulas, qui a pris la décision de mettre à l’écart Marcelo. Dès lundi, on apprenait officiellement que le joueur s’entraînerait désormais avec l’équipe réserve. Le temps de trouver un accord à l’amiable pour un départ. Toujours selon nos informations, l’opération devrait couter au moins un an de contrat à l’OL, à savoir environ 2,4 millions d’euros.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi