samedi 28 janvier 2023

OL : Sinaly Diomandé ressort les griffes pour s’imposer

À lire

Arrivé à l’OL en 2019 et sous contrat jusqu’en 2025, le défenseur ivoirien Sinaly Diomandé franchit les étapes une à une dans le club rhodanien et semble désormais profiter de l’arrivée de Laurent Blanc pour se relancer sur le terrain, après avoir passé de nombreux mois en dehors du rectangle vert en raison de soucis physiques et des choix de Peter Bosz.

Des débuts tardifs dans le football

Quand la plupart des footballeurs ont eu un ballon dans les pieds dès leur plus jeune âge, on est loin de ce parcours traditionnel pour Sinaly Diomandé : « J’ai commencé à jouer au foot à l’âge de 15 ans, dans un centre de formation qui n’était pas trop loin de chez moi » . Il a d’abord été formé dans la célèbre académie Jean-Marc Guillou à Abidjan en Côte d’Ivoire. Agé de 21 ans aujourd’hui, lorsqu’on le voit sur les terrains de Ligue 1, on a du mal à se dire que le natif de Yopougon ne joue au football en club que depuis six ans.

Un travailleur acharné

Pour se hisser aussi rapidement au haut niveau, nul doute qu’il a fallu beaucoup de travail de la part de Sinaly Diomandé. Et c’est d’ailleurs peut-être les propos d’Adrien Gaignon, son entraîneur entre 2017 et 2019, qui l’illustrent le mieux : « Il est arrivé trois ans après quasiment tous les joueurs de l’équipe et il avait de grosses lacunes techniques. Il était déjà costaud, avec une très bonne détente, mais il lui a fallu combler son retard en découvrant vite nos méthodes. Il a donc eu le droit à 45 minutes de jongles pieds nus à chaque séance, de la cuisse, du genou, de l’épaule, de partout. Sa progression s’est faite à vitesse grand V. »

Une ascension fulgurante

Transféré depuis le club malien du Guidars FC à l’Olympique Lyonnais en 2019 pour environ 550 000 euros, Sinaly Diomandé a démontré une certaine force de caractère pour s’imposer progressivement entre Rhône et Saône. Bien qu’il n’ait joué qu’avec la réserve en National 2 et en Youth League lors de sa première saison (2019/2020), il a participé dès la suivante à 27 matches de championnat de France de Ligue 1 et à quatre rencontres de Coupe de France, le tout pour 1415 minutes disputées avec l’équipe professionnelle.

La saison 2021/2022 fut plus compliquée en raison d’une longue blessure à la cheville, mais aussi à cause des choix de Peter Bosz, qui ne lui faisait pas forcément confiance. Un exercice qu’il a bouclé avec 11 matches de Ligue 1 et 4 de Ligue Europa, pour un total de seulement 846 minutes disputées. Mais depuis l’arrivée de Laurent Blanc, Diomandé a participé à 4 matches sur 5 dont 3 en tant que titulaire et semble ainsi relancé.

Un joueur proche de son public sur les réseaux

Adepte du réseau social à l’oiseau bleu, Sinaly Diomandé, à l’inverse de presque tous les joueurs professionnels de football, a compris qu’il était important d’entretenir une relation privilégiée avec ses supporteurs. Et c’est grâce à des likes, des messages de soutien ou encore des messages d’anniversaire, qu’il est en lien avec les supporteurs de l’Olympique Lyonnais. Anodin ? Pas tant que cela, lorsque l’on voit la direction dans laquelle le football évolue et à quel point un fossé se creuse entre les suiveurs et les joueurs, ces derniers étant désormais presque inaccessibles pour le grand public…

Vous avez dit chambreur ?

Toujours via son compte Twitter, Sinaly Diomandé n’hésite jamais à avoir un petit mot drôle pour chambrer ses adversaires et ses rivaux, le tout en étant respectueux bien sûr. On pouvait ainsi lire sur son profil, au lendemain d’une victoire de l’Olimpico face à l’Olympique de Marseille le 1er février dernier, le message suivant : « Lendemain difficile avec cette défai… Weeu Weeu et non l’Olimpico est bel et bien rouge et bleu ceci est une descente de Lyonnais bien joué Moussa ». Ou encore lorsque l’OL avait remporté le dernier derby face à l’ASSE en janvier dernier, il s’était amusé de la situation en publiant une célèbre image du youtubeur Mister V avec un message clair : « Encore, ça fait beaucoup là non ? »

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi