jeudi 20 juin 2024

OL : un Italien peut en cacher un autre…

À lire

Il a laissé une superbe image de son passage de joueur du côté de Tola Vologe. Fabio Grosso pourrait bien revenir à Lyon mais pour occuper le poste d’entraîneur. L’ancien Champion du monde avec la sélection italienne, en 2006, plaît beaucoup dans les coursives du club lyonnais. Grosso possède deux atouts incontournables : parler français et une belle connaissance du fonctionnement du club.

Un Italien peut en chasser un autre. À l’OL depuis que Laurent Blanc est parti, la succession est grande ouverte. On a bien cru qu’un Anglais serait sur le banc du septuple champion de France depuis quelques jours. Mais non Franck Lampard ne viendra pas.

John Textor veut prendre son temps, mais finit un peu par s’enliser, au fur et à mesure qu’il essuie des refus.

Ainsi, Potter, Lampard, Glasner ont fait rêver les supporters avant de partir aussi vite qu’ils étaient arrivés sur la liste des prétendants.

Gennaro Gattuso, c’était presque fait

Finalement, c’est Gennaro Gattuso qui tenait presque la corde. La candidature de l’Italien a de la gueule. Il a fait le bonheur du Milan pendant des années aux côtés des légendes comme Seedorf ou Kaka. Problème : Gattuso entraîneur, c’est bien moins fluide que la carrière du joueur. L’ancien pitbull de Série A a connu le Milan entre 2017 et 2019. Puis le Napoli entre 2019 et 2021. Ses admirateurs disent d’ailleurs qu’il a permis à Spaleti de récupérer un groupe sur-mesure pour le titre de champion.

Bien que les avis étaient très partagés, Gattuso amenait une forme d’autorité et de rigueur à l’italienne, qui correspond aux besoins du moment. Mais après ? Tactiquement, certains doutent de ses capacités à faire progresser l’OL… Gattuso à l’OL c’était presque fait, validé même pour les observateurs. Mais, il y a un « mais ». John Textor n’est pas suffisamment convaincu de miser sur l’Italien. Comme s’il était persuadé qu’il y avait mieux.

Résultat : Gennaro Gattuso patiente dans la salle d’attente du bistro lyonnais avant de savoir s’il pourra s’inviter à la table des Gones. Au risque de claquer la porte ou de la franchir affaibli.

Aujourd’hui, alors que Textor réflechit encore et que le match contre Le Havre, si important, se rapproche, c’est un duo 100% lyonnais qui va officier sur le banc de l’OL. Jérémy Brechet et Vulliez ont une lourde tache : celle d’éviter le ridicule aux Gones.

Fabio Grosso, plus favori que jamais

Un deuxième italien serait dans les petits papiers de John Textor : Fabio Grosso. Un choix surprenant pour l’OL mais, à défaut d’avoir un CV d’entraîneur intéressant,. l’Italien connaît très bien le club et son environnement. Notamment ses supporters.

L’ancien défenseur a déjà de nombreux partisans en interne et serait même très emballé par le challenge de l’OL. Selon plusieurs sources, le 32ème entraîneur de l’Olympique Lyonnais sera bien italien, mais ne sera pas Gennaro Gattuso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi