dimanche 23 juin 2024

OM : Arkadiusz Milik de retour aux affaires

OM - Clermont (20h45)

À lire

Depuis le début de saison l’Olympique de Marseille a retrouvé des couleurs que l’on n’avait pas vu depuis un long moment du côté du vieux port. Si Dimitri Payet en est pour beaucoup un autre joueur ne cesse de montrer qu’il est important dans l’équipe : Arkadiusz Milik. Le Polonais est même devenu le sauveur attitré de L’OM depuis plusieurs matchs. Un rôle entouré de certaines tensions…

Buteur attitré de L’OM, pas pour toute monde…

Auteur d’un doublé face à Qarabag en Ligue Europa Conférence, jeudi soir, l’ancien napolitain a encore montré la voie aux phocéens pour l’emporter sur le score de 3-1 face au club azerbaïdjanais. Plutôt discret en début de saison, qu’il a commencé ave du retard, en raison de sa blessure au genou, le buteur polonais a mis du temps à redevenir important.

Alors qu’il est sujet à des critiques, il répond présent de la meilleure des manières avec des buts importants parfois même inespérés. Comme face à Metz le week-end dernier (24ème journée), où il a permis à l’OM de l’emporter avec un but à la 82ème minute, quelques minutes à peine après son entrée en jeu.

Malgré les critiques des supporters et autres observateurs, le numéro 9 a su rester professionnel et répondre sur le terrain avec de grosses performances en championnat et en coupe d’Europe.

Contre Angers, Milik a marqué un triplé dans une victoire 5-2. Une prestation qui lui a permis d’atteindre la barre des 23 buts inscrits lors de ses 37 premières apparitions sous le maillot bleu et blanc. Il égale la légende ivoirienne Didier Drogba, passée par l’Olympique lors de la saison 2003-2004.

Performant pour répondre au critique

« On est quand même beaucoup à avoir considéré que Milik était quand même un bon plan pour l’OM. Il a une bonne technique. Il a été bon dans ses bonnes phases, mais on a l’impression qu’il lui manque toujours un truc », expliquait Daniel Riolo au micro de RMC Sport en janvier dernier. « On se demande s’il n’y a pas une part de fake chez lui. Ce n’est pas forcément décelable au premier coup d’œil. Cela ne va pas à l’OM, ça c’est sûr. Je ne vois pas comment tu peux mettre Bakambu et Milik ensemble. Cela fait quelque temps qu’on ne se pose plus la question. On a vu que l’OM, sans Milik, jouait mieux. Payet en 9, ça marchait mieux ». Une déclaration qui fait sens, quand on sait qu’en 11 matchs de Ligue 1, le polonais de 27 ans n’avait inscrit que 1 petit but. Mais depuis, il a inscrit 8 buts,  répndant aux critiques. Enfin, presque…

Selon Sampaoli : « Comme numéro 9, Milik est un top »

Après le match face à Qarabag, le coach argentin a abordé le sujet Milik. En particulier leur relation et sa marge de progression : « Avec lui, je m’explique souvent, on parle beaucoup aux entraînements. Comme numéro 9, Milik est un top, mais dans la communication, plus dans le fait que de marquer des buts ou de finir, il y a sans doute un développement à faire à ce niveau-là. Il a la possibilité parfois de trouver des partenaires libres sur le terrain, de trouver d’autres espaces », explique l’entraîneur argentin qui n’est pas encore complètemet convaincu. « Chaque joueur doit fixer pour lui ou pour son partenaire, occuper l’espace. Ce n’est sans doute pas son style idéal. Il peut ajouter ces choses-là à son jeu. ».

Une déclaration qui confirme une chose : Arkadiusz Milik n’est pas le type de joueur dont raffole l’entraîneur de l’OM. La sortie du Polonais contre Karabagh, remplacé à la 68ème par Cédric Karambu, a encoee ajouté de la confusion dans les relations entre les deux hommes, après que Milik ait manifesté son mécontentement.

« J’en ai parlé avec lui, ce que je lui ai dit, c’est qu’il doit être heureux. Il a marqué deux buts, l’OM a gagné, un partenaire est entré à sa place et il ne doit pas être frustré », a commenté Sampaoli. « On a parfois l’impression que les joueurs cherchent des excuses pour ne pas être heureux. S’il n’est pas heureux, il doit peut-être aller voir d’autres personnes pour leur expliquer pourquoi. »

En résumé, Arkadiusz Milik c’est 16 réalisations et 1 passes décisive en 24 matchs, toutes compétitions confondues. Il est d’ailleurs l’actuel meilleur buteur marseillais en Ligue Europa et en Conférence League avec 6 buts sur les 9 marqués par les hommes de Sampaoli.

S’il y avait encore des débats sur qui titulariser à la pointe de l’attaque de l’Olympique de Marseille il y a encore quelques semaines, elles ne sont plus d’actualité.

Enfin… pour tout le monde, sauf pour l’entraîneur argentin…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi