mardi 18 juin 2024

OM – Karabagh FC : éviter le piège et profiter de l’Europe

OM - FC Karabagh (21h)

À lire

Un stade qui va sonner creux, une équipe en plein turnover, un OM fragile à domicile, un adversaire sans prestige mais avec de l’expérience… Tout fait de cette rencontre, le match piège par excellence. Même si l’OM a largement les moyens de l’éviter.

7 sur 17. Toutes compétitions confondues (Ligue 1, Ligue Europa et Coupe de France), c’est le nombre de victoires des Marseillais au stade Vélodrome cette saison. Soit à peine plus de 40% de matchs gagnés (40,11% exactement).

Autant dire qu’avant la venue du FC Karabagh, la confiance reste fragile. Bien sûr, sur le papier, les Marseillais sont très largement favoris, face au 2ème du groupe H de la Ligue Europa Conférence (trois points derrière le FC Bâle), mais les stats ne plaident pas en faveur de Jorge Sampaoli et ses joueurs.

Si ce match contre les Azeri ne passionnent pas les supporters de l’OM (seulement 20 000 personnes attendues au Vélodrome), en revanche, il pourrait défrayer a chronique plus qu’on ne le pense, dans le cas où les Phocéens ne parviendraient pas à l’emporter.

Jorge Sampaoli a mis ses joueurs en garde

Une hypothèse qui reste toutefois difficile à imaginer, tant la différence est énorme entre les deux formations. Mais le foot a ses raisons, que la raison ignore parfois.  Pas Jorge Sampaoli, qui a mis en garde ses joueurs. «  il s’agit de l’équipe qui a eu le plus de possession lors de la phase de poules de cette compétition,  alors qu’il y avait des grosses écuries comme l’AS Rome. Ils ont des internationaux, des joueurs habitués à disputer des matches de ce niveau ».

Cette méfiance ne devrait pas empêcher l’entraîneur argentin de faire de nombreux changements dans son équipe. « Pour retrouver un équilibre physique, il faut donner plus de temps de jeu aux éléments qui ont disputé moins de rencontres », explique Sampaoli, qui doit aussi garder tous ses joueurs concernés. Ce match tombe à pic pour des joueurs comme Harit, De la Fuente, Balerdi, ou même Alvaro, qui commencent à perdre patience.

Attention toutefois aux dégâts que pourrait provoquer une contre performance. On arrive à une période dans laquelle l’OM va avoir besoin de tous ses joueurs. Et de supporters unis derrière leur équipe…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi