mardi 4 octobre 2022

OM : Jorge Sampaoli enterre Steve Mandanda

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Mandanda ou Lopez ? Le choix de Jorge Sampaoli pour son gardien n°1 semble quasiment définitif. L’entraîneur argentin l’a expliqué en conférence de presse.

De passage en conférence de presse, 48 heures avant la réception de Lens, Jorge Sampaoli n’a laissé que peu d’espoir à Steve Mandanda (et à ses fans, très nombreux à Marseille) de retrouver sa place dans le but de l’OM.  « Je vais faire une réponse sincère, je n’ai pas envie de faire du politiquement correct aujourd’hui », a expliqué l’entraîneur argentin. 

« On voulait juste tester Pau Lopez, voir comment il s’adaptait au groupe, au système. Pour nous, dans notre idée de jeu, le gardien est un joueur de champ de plus. C’est celui qui a le plus de temps pour faire la première passe. On doit choisir le meilleur gardien possible pour chaque match ».

« Steve représente l’histoire de l’OM et il doit faire face à son présent »

Autrement dit : si Pau Lopez joue à la place de Steve Mandanda, c’est surtout en raison de ses caractéristiques. Le gardien espagnol de 26 ans est mieux armé que son ainé (36 ans) pour être, non seulement le premier relanceur, mais aussi le dernier défenseur, capable d’intervenir dans les espaces laissés dans le dos d’une équipe appelée à jouer.

« Je sais bien que Steve est une idole du club, il doit lutter contre un présent, contre un système, la concurrence est incarnée par un gardien qui vient d’arriver », a ajouté Sampaoli, comme pour régler définitivement le cas Mandanda. « Je sais que ça peut créer des discussions, des polémiques, Steve représente l’histoire de l’OM et il doit faire face à son présent. »

On a bien compris. Steve Mandanda représente l’avenir et Pau Lopez le présent. S’il veut jouer, le gardien de but international devra partir en janvier…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi