mercredi 22 mai 2024

On a revu l’arbitrage de Clément Turpin, lors de PSG – OM, et on ne peut pas lui reprocher grand chose

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Un peu moins de 24 heures après le coup de sifflet final, nous avons revu, à froid, l’arbitrage de Clément Turpin. Et, si l’expulsion de Samuel Gigot parait sévère, l’arbitre du classico n’a pas fait de grossières erreurs.

18ème minute : Lionel Messi, s’écroule dans la surface

A la lutte avec Chancel Mbemba, pour récupérer un ballon dans la surface, Lionel Messi s’écroule. Les Parisiens réclament un pénalty, mais c’est loin d’être flagrant. Sur le ralenti, également étudié par la VAR, on a plutôt l’impression que c’est l’Argentin qui fait faute sur le défenseur marseillais.

PENALTY OUI (5%) NON (95%)

46ème minute : frappe d’Alexis Sanchez et main de Nordi Mukiele dans la surface

Au milieu de plusieurs défenseurs parisiens, Alexis Sanchez parvient à déclencher une frappe molle, qui vient toucher la main droite de Nordi Mukiélé. Les bras du défenseur parisien sont collés au corps et n’augmentent quasiment pas la surface d’intervention. De plus, la main est basse et le ballon était perdu. Si le règlement pouvait expliquer de siffler un pénalty (très sévère), en revanche, l’esprit du jeu ne le demande pas.

PENALTY : OUI (25%) NON (75%)

52ème minute : Juan Bernat accroche Jonathan Claus par le maillot

Siffler un penalty en faveur de l’OM n’aurait pas été scandaleux, mais pas non plus forcément mérité. En fait, le geste du défenseur parisien semble assez furtif. Les images montrent que Bernat agrippe le maillot de Clauss, mais cela ne dure que quelques secondes. Seule la sensation ressentie par les acteurs peut faire foi. Il semblerait que le geste ne soit pas suffisant pour provoquer une faute. Mais quoi qu’il arrive, il est impossible de juger la force du geste par des images. C’est sans doute pourquoi la VAR n’a pas jugé bon d’estimer qu’il s’agissait d’une erreur de la part de Clément Turpin, qui était le mieux placé pour juger, et donc de ne pas intervenir.

PENALTY : NON (60%) OUI (40%)

72ème minute : grossière faute de Samuel Gigot sur Neymar

On est loin du but quand Samuel Gigot déboule à pleine vitesse est donne l’impression de découper Neymar en deux. La réaction de Clément Turpin est logique : il donne un carton rouge au défenseur marseillais pour une agressivité excessive. On peut considérer que dans l’action du direct, l’arbitre ne fait pas d’erreur. Mais derrière, c’est la VAR qui peut éventuellement corriger l’appréciation de Turpin. En visionnant les images, on s’aperçoit que l’action n’est pas si dangereuse que cela. Gigot n’a pas les pieds levés et Neymar n’est pas touché au dessus de la cheville, mais sur le pied, et pas très violemment. Les arbitres de la VAR ont sans doute voulu punir l’intention.

CARTON ROUGE : OUI (35%) NON (65%)

4 Commentaires

  1. Il vous ont payés combien pour raconter ce genre de connerie où dans ce monde moderne et ces 200000 caméras nous avons besoin de personne pour nous dire ce qu’on à tous vu ???

  2. Mr Auchet, vos argument sont pathétiques, vous avez vraiment de la chance d’être payé pour écrire de telles choses. Merci de regarder l »équipe du soir de dimanche et vous constaterez que tous les présentateurs sont d’accord sur les 2 penaltys. le carton d’accord, mais normalement a ce moment la il y a 2-1 pr l’OM et les parisiens sont a 10 après l’expulsion de Bernat (ne dure que qqles secondes pfff, Clauss est déséquilibré c’est le plus important non ????).

  3. Pourquoi vous essayez de nous expliquer ce qu’on a vu de nos propres yeux !! pffffffffffffffffffffffffffff, vous etes tous en flipp devant le psg (journaleux, arbitres, president fff etc …..
    Vous pourrez toujours le faire en championnat mais en ligue des champions ça ne passera jamais !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi