vendredi 14 juin 2024

Ousmane Dembélé, au PSG pour franchir un palier

À lire

Transfert vedette du mercato en Ligue 1, Ousmane Dembélé a réussi ses débuts avec le PSG. Après Rennes, Dortmund et Barcelone, l’ailier de 26 ans est à Paris pour franchir encore un cap.

Ousmane Dembélé est un joueur de caractère. Dans le milieu, le natif de Vernon, dans l’Eure, a une réputation : on ne lui impose pas ce qu’il ne veut pas faire. Les supporters parisiens en ont profité, au cœur de l’été, avec son arrivée dans la capitale, alors que le Barça ne voulait pas le lâcher.

Mais, en prolongeant la saison dernière avec le club catalan, où il arrivait en fin de contrat, le champion du monde 2018 s’était donné les moyens de rester maitre de son destin. Pour l’attaquant de 26 ans, le PSG n’est pas un choix par défaut.

Trois mi-temps convaincantes

En à peine trois mi-temps (il est entré à la 51ème à Toulouse et sorti à la 80ème contre Lens), l’ailier international a convaincu tout le monde. Comme le dit Daniel Xuereb, consultant pour l’Equipe : « Il va faire très mal ». S’il doit indéniablement gagner en efficacité à l’approche du but, ses fulgurances sur le côté droit, côté abandonné par le PSG ces dernières saisons, laissent apparaître de belles promesse. Oui, s’il continue sur ce rythme, Ousmane Dembélé va faire mal aux défenses adverses !

Des promesses, Ousmane Dembélé en affichent depuis son plus jeune âge. Dès ses premiers dribbles avec Evreux, qui l’amèneront au centre de formation de Rennes, puis dans toutes les sélections de jeunes de l’équipe de France, l’attaquant déroutant aux deux pieds impressionne.

C’est Philippe Montanier, aux commandes du Stade Rennais entre 2013  et janvier 2016, qui va lui donner sa chance. Au terme d’un été 2015 mouvementé, qui va même tourner au bras de fer avec ses dirigeants (Salzburg et Benfica s’intéressent déjà à lui, mais Rennes le bloque), Ousmane finit par signer son premier contrat professionnel, début octobre, puis un mois plus tard, fait ses grands débuts en Ligue 1.

Meilleur espoir de Ligue 1 en 2016

Cette saison là, celui que l’on qualifie déjà de « prodige » participe à 26 matchs de Ligue 1, durant lesquels il inscrit 12 buts et réussit 5 passes décisives ! Des performances qui lui permettent de remporter le trophée du « meilleur espoir de l’année » lors de la cérémonie de l’UNFP. Mais elles lui permettent surtout de partir au Borussia Dortmund, qui paye 35 millions d’euros pour en faire un Jaune et noir.

Avec 10 buts et 20 passes décisives, en 49 matchs (toutes compétitions confondues), Ousmane va continuer sur sa lancée en Bundesliga. Son association avec Pierre-Emerick Aubameyang fait des étincelles. Les deux hommes guident le Borussia en quart de finale de la Ligue des Champions, arrêté par l’AS Monaco d’un certain… Kylian Mbappé.

Encore une fois, l’ailier français va montrer qu’il sait ce qu’il veut. Au mois d’août, un an seulement après son arrivée en Allemagne, le Barça fait de lui sa priorité pour remplacer Neymar, parti au PSG. Encore une fois, le Français n’hésite pas à aller au bras de fer, en séchant la reprise de l’entraînement. Finalement, Barcelone et Dortmund se mettent d’accord sur un montant astronomique :  les Catalans payent 135 millions d’euros (105 millions + des bonus) pour recruter le joueur de 20 ans ! Il aura la lourde tâche de remplacer la star brésilienne.

Six ans après, Ousmane Dembélé remplace encore Neymar

Six ans plus tard, l’histoire se répète. Recruté par le PSG pour palier au départ de Neymar, poussé vers la sortie, il va même jusqu’à endosser le n°10 du Brésilien. Mais Ousmane Dembélé a un autre point commun : sa carrière est marquée par de très nombreuses blessures à répétition. Au cours des six dernières saisons, sous les couleurs du Barça, il a manqué 142 matchs (équipe de France compris) ! Comme pour Neymar, son hygiène de vie a régulièrement été montrée du doigt. Le Barça lui a même attribué un cuisinier particulier pour une meilleure diététique. Mais finalement, c’est la naissance de sa petite fille, en septembre dernier, qui va changer la donne. Le Barcelonais gagne en maturité et semble plus raisonnable, même s’il sera encore éloigné des terrains près de trois mois en début d’année, pour une 7ème blessure aux ischios.

Avec l’Equipe de France, sa carrière à un goût un peu amer. Appelé pour la première fois chez les Bleus au lendemain de l’Euro 2016, Ousmane Dembélé va avoir du mal à s’installer parmi les cadres de l’équipe. Toujours capable de fulgurances, il est Champion du Monde en 2018, mais après avoir perdu sa place à la sortie des poules. Après la finale, il reverse ses 400 000 euros de prime au village natal de sa mère, Diaguili (Mauritanie), pour ériger une grande mosquée.

Lors de la Coupe du Monde 2022, ses prestations oscillent entre le bon et le moins bon, voir mauvais, comme en finale, où Didier Deschamps le sortira avant même la mi-temps (en compagnie d’Olivier Giroud, pour faire entrer la paire Thuram – Kolo Muani).

Son parcours en Bleu résume parfaitement le début de carrière de celui que Kylian Mbapppé a qualifié de « meilleur jeune du football français ». Pétri de talent, l’ancien joueur du Barça n’a pas encore confirmé toutes les promesses placées en lui. Aujourd’hui, il donne l’impression d’être prêt à le faire sous les couleurs du PSG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi